L'hébergement de votre site : achetez-le ! | Bloguer facile
Bloguer facile
Vous avez aimé ? Partagez !

L’hébergement de votre site : achetez-le !

Vous savez tout, ou presque, sur l’hébergement de site et de blog. Vous en savez peut-être même trop. Et cela vous effraie ! Vous vous dites “je vais aller au plus facile et créer mon site chez une plateforme gratuite et simple”.

Grave erreur !

Je n’ai rien contre ces plateformes. Mais vous devriez suivre plutôt ce conseil : soyez le propriétaire de votre hébergement. Je vous explique pourquoi …

Les plateformes de blog gratuites sont nombreuses : Tumblr, Posterous, Blogspot, Blogger, Over-Blog, WordPress.com, … J’en passe et j’en oublie ! Et afin de vous simplifier la vie aujourd’hui, vous envisagez de créer votre blog sur l’une d’entre elles.

Les avantages des plateformes gratuites

Il est indéniable que les plateformes de blog gratuites ont bien des avantages. Ou plutôt quelques attraits :

  • gratuité : forcément, une plateforme de blog gratuites est gratuite … Vous vous en seriez douté :-) Et ça peut être tentant ;
  • simplicité : j’en ai essayé quelques unes et il faut bien le reconnaitre : tout est (trop?) simplifié. Voila un bien bel atout si la technique vous effraie ;
  • rapidité : j’entends “rapidité de création d’un blog”. En 10 minutes, votre blog est en place et connu de Google. Cool, non ?

Mais … Vous vous en doutiez, il y a un mais …

En utilisant ces plateformes, vous vous simplifiez la vie aujourd’hui. Mais agir ainsi vous la compliquera demain.

Surtout, vous mettez en danger votre blog et l’éventuel business que vous créerez … Dès le départ !

Vous préférez vivre dans un centre d’hébergement gratuit ?

Car ces plateformes ont un énorme inconvénient : vous n’êtes pas chez vous. Vous n’êtes pas le propriétaire de votre hébergement.

Bon, soyons honnêtes : même chez un hébergeur payant, vous ne serez pas propriétaire de votre hébergement. Vous en serez seulement le locataire.

Mais la différence est malgré tout énorme …

Vous voyez la différence entre un centre d’hébergement gratuit et un appartement loué ?… Et bien c’est la même chose entre un hébergement gratuit et un hébergement payant !

Les inconvénients des plateformes gratuites

Vous n’êtes pas le propriétaire de votre hébergement : quels sont donc les risques concrets ?

  • vous êtes obligé de suivre les directives imposés par la plateforme de blog ;
  • vous ne pouvez pas faire tout ce que vous voulez ;
  • la personnalisation de votre blog est bridée. Possible mais limitée ;
  • la configuration de votre blog est limitée ;
  • le nom de domaine est pollué : chez Over-Blog, le nom de domaine de ce blog serait bloguerfacile.over-blog. com. Moche … ;
  • vous offrez une image professionnelle faible, voire nulle, ce qui n’attirent pas les sources de monétisation et peut rebuter les internautes;
  • votre blog gratuit sera rapidement référencé par mais, sur la durée, Google préfère les sites payants et possédant leur propre nom de domaine.

Le risque le plus important est le suivant : vous pouvez vous faire virer du jour au lendemain. Sans préavis ni retour possible.

Ben oui, vous n’êtes pas chez vous …

Imaginez : votre blog existe depuis 2 ans, a un trafic de 500 visiteurs/jour, est connu et reconnu, et vous rapporte jusqu’à 1000€/mois. Et un beau jour, l’administration de la plateforme gratuite se réveille et décide de supprimer votre blog car … Votre blog ne respecte pas leurs directives et ils ne s’en aperçoivent que maintenant. Votre blog ne respecte pas leur nouvelle charte … Ce ne sont que quelques exemples :-(

Voila le résultat : vous avez tout perdu !

Le risque n’est pas nul avec un hébergement payant. Mais pour faire l’objet d’une telle sanction, il faut vraiment déconner : contenu illicite, piratage, …

Achetez votre hébergement !

En achetant dès le départ l’hébergement de votre blog, non seulement vous supprimez un gros risque potentiel, mais surtout vous mettez quelques atouts supplémentaires dans votre manche de blogueur !

Alors, je m’en doute, vous allez avoir quelques objections. Voyons en quelques unes ensemble dès maintenant …

  • L’hébergement est payant. C’est vrai mais ce n’est pas exorbitant. Vous pouvez vous en tirer pour moins de 50€/an. Soit moins de 1€/semaine. Vous devriez pouvoir y arriver.
  • Il faut avoir des compétences techniques. C’est indéniable. Mais elles ne sont pas insurmontables et les aides ne manquent pas sur la toile. En particulier, je suis là :-)
  • Cela nécessite un travail régulier à votre charge. Outre la partie rédaction et animation de votre blog, vous vous rajoutez la maintenance technique de votre blog. Pour l’aspect compétence, voyez le point au-dessus. Et la très bonne nouvelle, c’est qu’il y a beaucoup d’outils pour simplifier voire automatiser ces tâches. Vous croyez qu’elles font comment, les plateformes de blog gratuites ?

Acheter vous engage sur la durée

Le dernier et gros avantage de payer votre hébergement est d’un point de vue psychologique : cela vous engage bien plus fortement que de créer un blog gratuit.

Vous pouvez créer un blog gratuit et l’animer sérieusement pendant 1 à 2 mois. Puis le rythme va décliner jusqu’à ce que votre blog tombe à l’abandon … Et vous ne perdriez rien, si ce n’est votre temps.

Le fait d’avoir payé votre blog pose une motivation supplémentaire pour perdurer. Si votre blog est abandonné, vous y perdriez de l’argent. Certes peu mais quand même. Surtout, à la fin de votre “location”, votre blog est tout simplement détruit ! Et le temps que vous y aurez consacré sera définitivement perdu. Ce qui est nettement plus …

Je vous l’ai déjà dit : le plus difficile est de durer. Voila donc une aide supplémentaire.

Conclusion

Mon conseil est simple : achetez votre hébergement ! Vous et votre blog avaient tout à y gagner :-)

About the Author Grégory

Blogueur depuis 2010, créateur et auteur de 8 blogs, je mets mon expérience à votre service. Pour que bloguer soit un plaisir et que votre blog soit une réussite.

follow me on:

Leave a Comment:

13 comments
franckwylliams says

Bonjour Gregory,
Simple, concis, limpide avec cependant un petit bémol qui en freine plus d’un, celui de ne pas savoir finalement si l’on va perdurer, si l’on aura toujours l’envie et la motivation de tenir un site.
C’est un peu comme lorsque vous êtes locataire et vous vous décidez à devenir propriétaire, sauf que là vous ne louez que de l’espace disque .
L’idéal, mais ça n’engage que moi, étant de commencer un blog en local (sur son PC) afin de non seulement se constituer un stock d’articles, mais aussi acquérir une certaine habitude pour ensuite ouvrir un vrai blog sur un serveur mutualisé.
Amicalement

Reply
    Grégory says

    @franckwylliams: Hello !

    Tu as effectivement raison : ne pas savoir si on va durer peut être un frein à l’achat d’un hébergement …

    Mais, comme je le dis dans l’article, je vois l’achat de l’hébergement comme un atout supplémentaire pour durer. C’est un engagement et une dépense qui implique encore un peu plus. D’un autre coté, la dépense financière n’est pas énorme …

    En fait, l’hébergement gratuit est le sujet de mon prochain article. À suivre …

    Cependant, je ne vois pas en quoi créer son blog en local aide à quoi que ce soit. Certes, on peut de faire la main sans que quiconque voit le résultat. Mais :

    1/ il me semble que cela demande un minimum de compétences techniques supplémentaires par rapport au simple achat classique

    2/ en terme de référencement, de lectorat et de feedback, c’est un peu du temps perdu …

    Par contre, quand on sait faire, pour tester un nouvel élément (thème, plugin, …) sur son blog sans perdurer le vrai blog, c’est un vrai plus …

    Reply
franckwylliams says

Salut Gregory,
Effectivement, avoir un clone de son site en local permet comme tu le dis de se faire la main,mais pas seulement !
Je suis persuadé qu’il y a des gens qui doute, qui hésitent à passer à l’action, c’est donc un bon moyen de s’imposer par exemple un rythme de publication sans vraiment se stresser .
De cette façon, ils se constitueront un stock d’articles pour démarrer leur blog par la suite .
C’est une erreur de croire que c’est du temps de perdue puisque vous vous servirez des articles par la suite.
Je pense que c’est un point sur lequel il faut passer un peu de temps pour en gagner par la suite…
Amicalement

Reply
    Grégory says

    @franckwylliams: Hello !

    Très honnêtement, si certains sont tentés par ton approche, pourquoi pas …

    Je ne discute pas de l’intérêt d’avoir un double de son blog en local sur son ordinateur. Bien que je ne le fasse pas, je trouve ça malin. Cela peu éventuellement être utile pour se faire la main sur WordPress avant de partir en live.

    Mais sinon … Je doute de l’utilité de ce que tu proposes.

    Si vraiment la personne est tentée par lancer son blog, le mieux est de le lancer pour de bon. Bloguer dans son coin sur son ordinateur est le meilleur moyen pour ne pas commencer du tout. Je veux dire, le blog sera créé et quelques articles seront créés. Mais c’est prendre le risque que, rapidement, ça n’aille pas plus loin …

    Je suis plus partisan de se lancer dans le bain rapidement :-)

    Cela étant, cette option que chacun peut trouver utile et intéressante. Et tu as bien fait de l’exposer ici.

    Merci !

    Reply
      franckwylliams says

      Salut Gregory,
      Sincèrement si cela ne va pas plus loin… eh bien c’est que la motivation n’était pas suffisante!
      Je ne t’apprends rien en te disant que sans motivation passer à l’action, c’est comme vouloir faire du ski sans ski ! :-) On ne va pas bien loin….

      Amicalement

      Reply
        Grégory says

        @franckwylliams: Complètement d’accord sur la motivation !

        Et le plus dur, dans le blogging, ce n’est pas commencer mais durer. Donc si dès le départ, ça capote, autant laisser tomber …

        Reply
John says

Salut à tous,

Je suis de l’avis de greg : le mieux est de passer directement à un nom de domaine et un hébergement de type professionnel pour plusieurs raisons :

Le cout : j’utilise OVH et ca me revient à moins de 3 euros par mois pour un service qui ne m’a encore jamais déçu

La confiance : on inspire plus confiance à ses visiteurs lorsqu’on a un nom de domaine et un hébergement pro

L’ancienneté et la notoriété : un nom de domaine avec une certaine ancienneté est mieux pris en compte en terme d’indexation qu’un nom de domaine récent.

Voila donc quelques bonnes raisons de se lancer directement dans le grand bain. Surtout qu’au début, les visiteurs se font rares et cela permet de mettre en place son blog progressivement, sans perdre en crédibilité.

Travailler en local, c’estsurtout intéressant lorsqu’on créer ses sites web à la main ou que l’on développe un site e-commerce ou il faut que tout soit opérationnel pour la mise en production.

Travailler en local avec des plateformes comme wordpress est inutile car tout est déjà opérationnel.

Après il existe aussi l’hébergement gratuit proposé par wordpress, qui est limité en fonctionnalité mais qui permettra de facilement importer ses articles lorsqu’on décide de passer à un hébergement payant.

A+

Reply
    Grégory says

    @john: Importante, l’ancienneté … Elle aide à la notoriété et est un facteur important du référencement.

    Bien vue, la rareté initiale des visiteurs qui permet de mettre en place son blog progressivement, sans perdre en crédibilité. Je reprendrais dans un article. Si tu permets :-) …

    Reply
franckwylliams says

Bonjour,
Bien sûr qu’il faut tôt ou tard avoir un hébergement digne de ce non, mais John le but d’être en local n’ a rien à voir avec le coût, la confiance (vous me direz comment vous faites pour avoir des visiteurs en local ?), de même que la notoriété ou l’ancienneté.
La solution de travailler en local était juste une option pour surtout pour ce faire la main rien de plus(no troll)…comment voulez vous comparer un site qui est uniquement vu par vous à un site qui est sur le Net !
Pour le reste, WordPress est opérationnel oui, mais pas sans réglages, un hébergement wordpress gratuit….Une blague ? c’est à fuir et là je ne comprends pas que vous nous parliez de cela après nous avoir parler de confiance, notoriété.
Sincéremment un nom de domaine finissant en wordpress .com cela ne fait pas pro ….
Amicalement

Reply
    Grégory says

    @franckwylliams: Oui, un nom de domaine finissant en wordpress .com cela ne fait pas pro … Et je ne conseille pas l’hébergement chez WordPress.com comme la meilleure des possibilités. Mais comme la moins pire …

    Le mieux est d’acheter son hébergement, d’y installer WordPress et de jouer avec. Pour se simplifier la vie, l’hébergement chez WordPress.com coupe la poire en deux, simplifie quelques aspects tout en conservant l’essentiel, diminue les freins à l’action et permet de tester WordPress.

    Ta solution est une autre possibilité. Elle a de très bons atouts et peut intéresser certains. Mais moi, elle ne me convainc pas.

    Cela étant, comme l’a dit John dans un autre commentaire, ton tutoriel est vraiment très bien. Et il y en a d’ailleurs d’autres sur ton blog qui valent le détour.

    Reply
John says

Bonjour Francky,

Vous avez raison, le fait de travailler en local ne vas pas inspirer moins confiance vu que le site n’est pas en ligne ;-) C’était surtout pour argumenter le fait de se passer à l’action et de passer directement à un hébergement pro.

Après concernant le fait de commencer en local un blog wordpress, c’est tellement simple maintenant de mettre son blog en ligne en 1 clic, qu’il sera plus compliquer pour un novice de d’abord tout installer en local puis de faire le transfert en ligne (modification du fichier sql par exemple).

Mais ça c’était avant de voir votre excellent tutorial sur l’installation en local d’un blog wordpress. Il manque maintenant le transfert sur un hebergement mais je suppose que ce sera le sujet du prochain tuto.

D’un autre côté, je persiste dans le fait que travailler directement en ligne avec wordpress revient à peu près à la même chose qu’en local.

Vu que l’on démarre et que l’on a pas de visiteurs (surtout que l’on a une option pour empecher l’indexation des robots), on peut se permettre de planter le site et de le réinstaller (surtout si on a fait des sauvegardes avant le plantage), de la même manière que lorsqu’on plante le site en local.

Après, concernant le fait d’utiliser l’hébergement gratuit de wordpress, c’est vrai que ce n’est pas la meilleure solution (et cela n’est pas du tout ce que je recommande) mais cela dépend des attentes de chacun. Si c’est simplement pour raconter ses vacances à la mer ou au ski, ça peut faire l’affaire. Surtout que comme l’a dit greg, il est facile de basculer son blog wordpress gratuit sur un hébergement payant si besoin. Mais il restera le problème de l’ancienneté du nom de domaine et un petit travail de redirection des backlinks vers la nouvelle url.

A+

Reply
loic tap says

Bonjour,

Et oui, effectivement, il faut acheter un nom de domaine et un hébergement.
Un service gratuit comme http://www.votreblog.blogger.fr fera fuir de nombreux visiteurs et vous ôtera toute crédibilité !
De plus, vous montrez à vos lecteurs la hauteur de vos ambitions :
ne pas investir 20euros/an

LOIC TAP

Reply
    Grégory says

    @Loic Tap: Arf ! Bien vu, la hauteur des ambitions ! Il est vrai que refuser de lâcher 20€ n’est pas révélateur d’un grande ambition. Et c’est pas un bon signal qu’on envoie aux visiteurs …

    Reply
Add Your Reply
massa ante. nec eleifend dolor et, mi, pulvinar porta.