Bloguer facile
Vous avez aimé ? Partagez !

Comment faire connaitre son blog : 19+ méthodes efficaces pour attirer les bons visiteurs

    Faire connaître son blog, attirer des visiteurs nombreux et avoir un trafic conséquent. Il s'agit d'un objectif important car sans trafic, un blog ne sert à rien, ou si peu. Et il est assuré de passer à coté de son objectif, quel qu'il soit. Évitez cette triste perspective et découvrez comment faire connaître votre blog.

    Pour que votre blog ait un véritable intérêt, il lui faut 2 choses vitales :

    • du contenu car un blog sans contenu n'est qu'une coquille vide;
    • des visiteurs car un blog sans visiteurs ne vaut pas beaucoup plus qu'un blog sans contenu.​

    Sinon, c'est un peu comme si vous n'aviez pas créé de blog ou que vous parliez dans le vide. Je ne pense pas que ces perspectives vous emballent.

    Moralité :

    Ça tombe bien, c'est justement l'objet de cette section du site : vous fournir des méthodes simples et efficaces pour faire connaître votre blog et générer du trafic.

    Mais avant toute chose, une précision ...

    La qualité du trafic importe autant que sa quantité

    Je viens de vous dire qu'il vous fallait "acquérir du trafic en quantité et en qualité suffisante."

    C'est quoi cette histoire de trafic de qualité suffisante ?​

    Parce que du trafic en quantité suffisante, on voit tous ce que ça veut dire. Et on peut tous se dire qu'en fait, du trafic, on n'en a jamais assez.

    Le risque est donc là : courir après toujours plus de trafic.

    Or plus de trafic ne vous amènera pas toujours ce que vous voulez.

    Votre objectif doit être de générer du trafic pertinent et ciblé.

    Et vous réglerez ce problème en sachant ce que vous voulez que vos visiteurs fassent lorsqu'ils sont sur votre blog. Vouloir plus de trafic est une chose, savoir pourquoi et quoi en faire en est une  autre. 

    Une fois que vous saurez cela, vous pourrez :

    1. commencer à attirer des visiteurs ciblés
    2. optimiser votre blog par rapport à cet objectif.

    Demandez-vous constamment :

    • qui voulez-vous attirer sur votre blog ?
    • quel besoin voulez-vous résoudre ?
    • à quelle question voulez-vous répondre ?

    Et vous ne serez pas loin d'avoir du trafic en quantité suffisante, du trafic pertinent et ciblé.

    Cette précision étant faite, revenons à notre sujet initial ...

    Comment faire connaitre son blog ?

    Il y a beaucoup de méthodes différentes pour faire connaitre son blog et générer plus de trafic. Lorsqu'elles sont utilisées correctement, elles peuvent avoir un impact énorme sur votre trafic.

    La clé est de ne pas se disperser.

    En d'autres termes, concentrez-vous sur une méthode, utilisez-la et maîtrisez-la, puis revenez ici pour chercher une autre méthode à expérimenter. Tout en continuant la méthode précédente.

    Si vous essayez trop de méthodes en même temps, vous courez le risque de vous sentir débordé. Vous ne les appliquerez pas correctement et vous n'obtiendrez pas les résultats que vous pouvez viser.

    Les méthodes que je vous propose ici sont des méthodes ayant fait leurs preuves. Pour autant :

    • certaines peuvent être moins efficaces pour votre blog, son thème, les visiteurs ciblés, ...
    • certaines méthodes peuvent ne pas vous convenir à vous, comme l'usage de la vidéo.

    Ce n'est pas grave. Continuez à expérimenter jusqu'à trouver les méthodes qui vous conviennent. Puis continuez à les appliquer. Et tenez-vous au courant des nouvelles tendances.

    Les méthodes étant nombreuses, et cet article étant donc assez long, ce petit sommaire vous aidera pour avoir une vue d'ensemble et naviguer rapidement.

    Cela étant dit, découvrez les méthodes simples et efficaces pour faire connaître votre blog et générer du trafic.

    Exploitez au mieux vos contenus

    Prévoyez et produisez des contenus pouvant intéresser vos lecteurs

    Cette méthode est obligatoire. Ne réfléchissez pas (c'est toujours ça de moins à faire :-)). Et appliquez-la !

    Le contenu est essentiel pour votre blog et pour sa notoriété. Il peut être la raison première à la venue de vos visiteurs. Il sera la raison principale à leur retour et à la réalisation de vos objectifs.

    La création de trafic à partir de vos contenus ne démarre pas après la publication d'un article. Il commence dès la phase de planification.

    Les éléments à considérer sont :

    • Le choix du sujet : si vous décidez d'écrire sur un sujet qui n'intéresse personne, peu importe la qualité de votre article, vous aurez aucun lecteur.
    • Le type de contenu : certains types de contenu amènent plus de trafic que d'autres, comme les infographies et les listes. Mais n'en abusez pas et sachez varier les formats.
    • La plus-value pour le lecteur : il y a une montagne d'articles qui traitent déjà de ce sujet alors pourquoi lire ou partager votre article ? 

    Mais ce n'est pas une raison de ne pas écrire votre article ...

    Le truc est de trouver comment démarquer votre article de tout le reste.

    Cela peut être un angle unique, plus de profondeur, plus de détails, plus de convivialité, plus d'informations. Ou tout simplement votre style et votre ton. Regardez Mehdi de Blogbooster. On aime ou on aime pas. Mais il a un style qui lui est propre.

    Comment trouver des sujets intéressants ?

    Vous pouvez toujours commencer par une petite séance de brainstorming. Ça ne fait pas de mal (quoique ...) et vous trouverez surement des sujets qui pourraient intéresser des lecteurs.

    Quoique ...

    Par expérience, cette méthode a ses limites. Et elle peut vous amener peu de lecteurs qualifiés ou trop de lecteurs non qualifiés. J'ai ainsi vu un des articles de ce blog attirer des lecteurs intéressés par l'anatomie humaine ... Cherchez l'erreur :-/

    Commencez par cette séance de réflexion. Vous obtiendrez une première liste de sujets.

    Puis complétez et validez vos sujets avec des outils :

    • Google Keyword Planner pour connaitre les recherches mensuelles et obtenir des suggestions complémentaires
    • KwFinder pour compléter les recherches faites avec Google Keyword Planner et avoir une estimation de la concurrence
    • Google Trends pour connaitre l'évolution des recherches
    • BuzzSumo pour repérer les sujets et types de sujets qui sont les plus partagés

    On en parlera un peu plus loin mais vous venez de commencer à travailler le référencement naturel de votre site. Vos sujets d'articles sont maintenant apposés à des mots-clés. Et avec des outils comme ceux qu'on vient de voir, vous pouvez avoir des estimations de recherche, de concurrence, ...

    Une source intéressante est le classique forum sur lequel votre lecteur cible, celui que vous voulez attirer sur votre blog, pose des questions et se renseigne. Autant qu'il trouve sa réponse sur votre site, non ?

    Ecrivez des titres engageants

    La fonction d'un titre n'est pas de décrire objectivement le contenu d'un article.

    Bon, un peu quand même.

    Mais si le titre ne fait que​ cela, il ne remplit que la moitié de sa fonction.

    ​La fonction première d'un titre est d'inciter le lecteur à cliquer et à commencer la lecture de l'article.

    Si les titres de vos articles ne font que décrire le contenu de vos articles et n'incitent par un minimum à venir lire les articles, vous passez à coté de dizaines et de dizaines de lecteurs. D'autant que les titres des articles sont repris sur les réseaux sociaux (dont je vous parle plus) ...

    Comment écrire un titre engageant ?

    La première étape est tout simplement d'avoir cet objectif en tête. Sinon, vous aurez tendance à écrire des titres décrivant simplement le contenu de l'article.

    Il y a ensuite deux techniques principales qui marchent bien :

    • Suscitez la curiosité
    • Soulignez un bénéfice ou un avantage

    Mais n'en abusez jamais et ne sur-vendez pas votre article. Sinon, à la lecture, vos lecteurs seront déçus. Et un lecteur déçu ne revient jamais.

    Vous pouvez compléter ces quelques conseils en lisant cet article donnant 10 conseils​ et cet autre article donnant 10 formules de titre. Vous devriez avoir de quoi faire.

    Ecrivez plusieurs titres par article

    Votre article a besoin d'un seul titre. Pourquoi en écrire plusieurs ?

    Pensez-vous trouver le meilleur titre pour votre nouvel article du premier coup ? Et même si votre titre est très bon, cela ne veut pas dire qu'il n'est pas possible d'en trouver un encore meilleur ?

    La solution est d'essayer de trouver au moins 10 titres par article. Puis utilisez celui qui vous semble le meilleur.

    Les autres titres ne sont pas perdus. Vous pouvez vous en servir pour :

    • faire plusieurs partages sur les réseaux sociaux : j'en parle plus bas
    • ajouter des citations classiques ou des citations à partager
    • faire des tests et trouver le meilleur titre selon vos lecteurs

    Donnez une seconde jeunesse à vos anciens articles

    Publier régulièrement de nouveaux articles, c'est très bien. Mais ce n'est pas une raison pour oublier vos anciens articles.

    Parce qu'ils peuvent vous rendre bien plus de service que de dormir dans les archives de votre blog.

    Outre que c'est très efficace pour le trafic de votre site, c'est aussi une méthode de fainéant. Et moi, j'aime bien les méthodes de fainéant : ça permet de se reposer ou d'accorder plus de temps à autre chose.

    Mettez à jour vos anciens articles

    Mettre à jour un contenu ancien, lorsque cela est possible et a du sens, est une excellente pratique.

    La mise à jour de l'article peut se faire selon 2 axes : le fond et la forme.

    • Concernant le fond, il peut être judicieux d'actualiser le contenu de l'article, de le compléter, voire de le corriger.
    • Concernant la forme, il peut être intéressant d'inclure des illustrations, d'ajouter des liens, d'insérer des incitations au partages (citations, images, ...)

    Lorsque je retouche un article, je m'efforce de :​

    • actualiser l'article pour qu'il corresponde au moment de sa republication
    • adapter l'article pour qu'il réponde au besoin et à la question du lecteur
    • allonger l'article car des articles longs semblent plus partagés et mieux classés que des articles plus courts
    • ajouter une image pertinent d'illustration à partager
    • exploiter des méthodes modernes de référencement

    Tant qu'à retoucher un article, vous pouvez en profiter pour faire un truc important ...

    Recentrez vos articles sur des mots-clés ciblés

    Vous rappelez mon article qui amenait des lecteurs intéressés par l'anatomie humaine ? Je peux pester après Google mais c'est surtout ma faute ...

    Mon erreur a été de ne pas avoir un mot-clé défini pour cet article. Google a alors fait avec les moyens du bord.

    Retoucher un article permet de corriger cette erreur.

    Avant de retoucher un article, je demande à Google ce qu'il en pense. En d'autres termes, je regarde les mots-clés sur lesquels mon article est déjà référencé.

    Pour chaque article, j'essaie d'avoir un mot-clé principal et quelques mots-clés secondaires. Google me donne des indications et des idées.

    • Si je n'avais de ​mot-clé principal, Google m'indique celui que je devrais privilégier.
    • Si j'avais un mot-clé principal, Google me conforte dans mon choix ou m'indique celui que je devrais privilégier.
    • Google m'indique les mots-clés secondaires et les mots-clés de longue traîne sur lesquels mon article est positionné : pour ceux qui sont intéressants et absents de l'article, je les rajoute.

    Utiliser des mots-clés est une bonne chose. En abuser est une mauvaise chose.

    Si vous n'êtes pas familier avec cette notion de mot-clé​, j'en reparle plus bas dans la partie dédiée au référencement naturel.

    Republiez vos anciens articles

    Mais uniquement après mise à jour, bien sur.

    Vous rendez service à tout le monde :​

    • vos anciens lecteurs redécouvrent un article qui a été amélioré
    • vos nouveaux lecteurs découvrent un ancien article qu'ils ne connaissaient pas
    • Google a un article amélioré à proposer dans ses pages de recherche
    • vous êtes content parce que tout le monde est content

    Utilisez les réseaux sociaux

    Les réseaux sociaux sont fait pour ça : faire connaitre votre blog. Ils sont l'un des lieux propices pour toucher votre audience et l'un des passages obligés pour faire caisse de résonance et créer le buzz tant recherché.

    Vous auriez bien tord de vous en priver.

    Créez vos comptes sociaux

    La première étape, forcément.

    Créez un compte sur tous les réseaux sociaux qui sont pertinents pour votre blog. Renseignez correctement votre profil :​

    • indiquez l'adresse de votre blog
    • utilisez une illustration sympa et engageante
    • renseignez le slogan de votre blog et le bénéfice pour vos lecteurs

    Créer un compte sur tous les réseaux sociaux ?

    Créer un compte sur trop de réseaux sociaux n'est pas très productif. Si vous souhaitez être présent sur chacun, vous risquez d'être débordé et de n'en utiliser aucun correctement.

    Mon conseil est de n'utiliser que les réseaux sociaux pertinents pour votre blog et pour votre thématique.

    Cela étant, vous pourriez quand même vouloir être présent sur un maximum de réseaux sociaux. Après tout, cela rapporte quelques liens. Et des liens, c'est toujours bon à prendre.

    Mon conseil est d'être actif sur quelques réseaux ciblés et d'automatiser tous les autres.

    Les réseaux sociaux incontournables​

    Il me semble qu'il y a deux réseaux sociaux incontournables.

    Le premier est Facebook​. C'est le plus gros de tous les réseaux sociaux, il est généraliste et il propose foison d'outils au blogueur. Pourquoi s'en priver ?

    Le second est Twitter. Ce n'est pas le plus petit des réseaux sociaux, il est actif et il est généraliste. À mon sens, il n'y a pas plus à réfléchir que pour Facebook.

    Bien sur, il y a bien d'autres réseaux sociaux ...

    Si votre cible est professionnelle, vous devriez envisager LinkedIn ou Viadeo. Si votre thème est visuel, vous devriez envisager Pinterest.​

    Le mieux est encore de consulter cet article qui liste tous les réseaux sociaux (ou pas loin)​​ et leurs caractéristiques. Tout le nécessaire pour faire son choix.

    Intégrez des boutons de partage sur votre blog

    Si vous voulez que vos lecteurs partagent vos articles, outre leur proposer des articles de qualité, il faut leur faciliter la tâche.

    Par​ce que vos lecteurs, ils sont comme moi : ils sont fainéants.

    Donc intégrez les boutons de partage sur tous les articles de votre blog.

    Si le thème de votre blog le fait, comme les thèmes de Thrive Themes, très bien : c'est surement la solution à privilégier car cela permet d'éviter un plugin. Sinon vous trouverez sur cet article plusieurs plugins de partage social.

    Partagez vos articles à la publication

    Lorsque vous publiez un nouvel article, ou lorsque vous publiez un ancien article remis au gout du jour, annoncez-le.

    Et commencez par partager cet article sur vos différentes comptes sociaux. C'est le moins que vous puissiez faire.

    En utilisant un plugin

    Il existe plusieurs plugins qui vous permettent d'automatiser cette tâche.

    J'utilise l'extension WordPress to Buffer. Elle lie votre blog à Buffer qui est lui-même lié à vos comptes sociaux (Twitter, Facebook, LinkedIn, Google+, ...). Et Buffer vous permet de choisir quand publier sur vos comptes.

    Ainsi tout nouvel article sera relayé sur vos comptes sociaux aux heures que vous aurez programmées.

    En utilisant IFTTT

    Vous pouvez aussi utiliser un outil comme IFTTT. Cela vous permet de ne pas installer un plugin supplémentaire.

    IFTTT un petit couteau suisse numérique qui peut vous rendre de nombreux services. Il vous permet de créer des règles simples du genre "si cet événement survient, alors fais cette action".

    En l'occurrence, vous pouvez créer une règle indiquant "si un nouvel article est publié sur mon blog, alors partage-le sur mon compte Twitter". Et vous pouvez la décliner pour Facebook, LinkedIn, Pinterest, ...

    Partagez plusieurs fois

    Les méthodes vues permettent de partager chaque nouvel article une fois et une seule sur chaque réseau social.

    L'idéal est de le partager à plusieurs reprises.​

    Cela vous permet de :

    • varier les heures pour multiplier vos chances de toucher vos abonnés
    • varier les partages pour un même article (titres différents, images différentes, textes différents, ...) pour multiplier vos chances d'intéresser vos abonnés

    À ce jour, je n'ai pas de méthode 100% automatique : il faut que j'intervienne manuellement pour programmer ces partages supplémentaires.

    Cela étant, la rédaction et la création des différents titres, images et textes est manuelle ...

    Lorsque j'ai créé, pour un nouvel article, une collection de titres, images et textes, j'utilise plusieurs outils différents, tels que Buffer ou IFTTT vus précédemment, pour programmer des partages sociaux supplémentaires.

    Je respecte alors, à peu de choses près, ce calendrier :

    • À la publication : Twitter , Facebook , Google+
    • 2 heures plus tard : Twitter , Tumblr
    • Le lendemain : Twitter , kweeper , scoopit , pinterest , digg
    • La semaine suivante Twitter , Google+
    • La semaine après la semaine suivante : Twitter
    • Le mois suivant : Twitter , Facebook , Google+
    • Le mois après le mois suivant : Twitter

    Ce calendrier n'est pas de moi mais de Neil Patel qui sait de quoi il parle.

    Planifiez le partage régulier de vos articles

    Vous auriez bien tort de ne pas tirer profit de vos anciens articles.

    Une manière de le faire est, tout simplement, de partager de nouveau vos anciens articles sur les réseaux sociaux.​

    Notez bien que cela est différent de partager à plusieurs reprises vos nouveaux articles. Si vous ne faites rien de plus, vos articles auront certes eu droit à plusieurs partages, mais cela s'arrête à ce que vous avez planifié. Là, il s'agit de continuer ces partages tant que votre blog existe.

    Là encore, il y a plusieurs façon de faire ...

    En utilisant un plugin

    Il existe plusieurs plugins qui vous permettent d'automatiser cette tâche.

    ​J'utilise le plugin HYPE Social - Buffer qui utilise lui-même Buffer. Avec ce plugin, vous pouvez :

    1. ​partager vos articles et/ou vos pages
    2. spécifier l'ancienneté minimum de votre article
    3. spécifier l'ancienneté maximum de votre article
    4. spécifier la fréquence de publication

    Puis HYPE Social - Buffer et Buffer s'occupent de tout !

    Cette solution est très simple à mettre en place et est très efficace. Son inconvénient est que vous ne pouvez pas créer plusieurs partages différents pour un même article.

    En utilisant Social Jukebox

    Vous pouvez alors utiliser Social Jukebox.

    Cela vous permet de ne pas installer un plugin supplémentaire. Avec cet outil, vous pouvez créer jusqu'à 300 partages différents qui seront publiés à tour de rôle. Cela vous permet ainsi d'avoir plusieurs partages différents (titre, image, texte, ...) pour un même article.

    Vous êtes limité à 5 tweets par jour sur Twitter et 1 article par jour sur Facebook et LinkedIn. Mais il y a déjà de quoi faire.

    Créez des liens vers votre site

    Le lien est un des éléments de base du référencement de votre blog, la qualité de votre contenu étant un des autres éléments.

    Il faudrait donc que vous essayez toujours​ de créer régulièrement de nouveaux liens.

    Les techniques exposées dans cette section sont des techniques simples, efficaces et relativement faciles à appliquer pour créer régulièrement des liens de qualité.

    Inscrivez votre blog à des annuaires

    N'espérez pas un coup d'accélérateur fantastique avec cette technique. Google n'est pas dupe et les internautes traditionnels ne fréquentent pas ces sites. D'ailleurs, qui les fréquentent ?...

    Cependant, cela peut vous permettre de gagner facilement et rapidement quelques liens de qualité pour envoyer un premier signal à Google.

    • Attendez d'avoir une dizaine d'articles en place et 2 mois d'existence avant d'inscrire votre blog à quelques annuaires.
    • Puis inscrivez votre blog à un annuaire par semaine pendant 2 à 4 mois.
    • Inscrivez votre blog à 4 à 8 annuaires généralistes et 4 à 8 annuaires thématiques.
    • Ecrivez des textes différents pour chaque annuaire, même si les thèmes et les idées sont les mêmes.

    Quels annuaires choisir ? Faites votre marché parmi tous ceux proposés et évalués par RankPlus.fr

    Laissez des commentaires utiles sur d'autres blogs

    Laisser un commentaire utile permet de faire connaître son blog, de se faire connaître soi-même et de gagner un lien vers son blog.

    Un tel lien n'a pas autant de valeur et d'impact, en termes de trafic et de référencement, qu'un lien présent dans le contenu d'un article ou d'une page. Cela étant, ce n'est pas un moyen à négliger, même de nos jours :

    • un lien reste un lien et a toujours une utilité pour le référencement
    • cela peut vous amener des visiteurs qualifiés
    • cela peut vous aider à créer votre propre communauté, active et engagée
    • c'est une première façon de se faire repérer par le blogueur chez qui vous commentez

    Et la condition absolue est de laisser un commentaire utile et authentique. Ne laissez jamais de commentaires comme "ouais, super, bon article" ou encore "j'ai moi aussi écris un article sur ce sujet". Je pense que vous voyez le genre.

    Si un tel commentaire​ passe, c'est que le blogueur est laxiste ou fainéant. Et si un tel commentaire​ passe, ce n'est pas une bonne nouvelle pour vous car cela vous fait une mauvaise publicité.

    Voici donc quelques conseils pour utiliser au mieux cette technique.

    ​Pensez qualité et oubliez la quantité

    Je vous ai déjà donné un conseil de ce genre concernant le trafic vers votre site.

    À trop vous axer sur la quantité, vous risquez​ de laisser des commentaires de piètre qualité sur des blogs de piètre qualité ou de faible lien thématique avec votre blog.

    Privilégiez la qualité et​ laissez des commentaires utiles et intéressants sur des blogs de qualité et en lien avec le thème de votre blog.

    Ciblez quelques blogs

    Sans tomber dans le piège de la quantité, vous pouvez bien sur commenter sur plusieurs blogs différents. Avoir des liens provenant de plusieurs sites différents est toujours appréciable.

    Ce qui peut être ​intéressant, c'est de viser quelques blogs, de commenter régulièrement  et de participer à la discussion générale.

    Tous les blogs ne sont pas propices à cette pratique. Visez les blogs avec des publications régulières et une communauté active et engagée.

    En vous intégrant dans la communauté de ses blogs, vous pouvez faire valoir votre expertise et améliorer la notoriété de votre blog. Pour, en définitive, profiter vous aussi de cette communauté.

    Soyez le premier à commenter

    Ou du moins essayez d'être parmi les premiers.

    Bien sur, les commentaires laissés ailleurs qu'en premier ou en tête de file restent intéressants. Mais ce ne seront pas les commentaires les plus lus.

    À l'inverse, les tous premiers commentaires le seront. Or, un lecteur qui lit tout l'article puis les premiers commentaires est une cible qualifiée à récupérer sur son propre blog. Ce que votre commentaire peut faire s'il est intéressant et utile.

    Écrivez quelque chose d'utile et d'intéressant

    Je pense que je me répète, non ?​

    Un commentaire bateau ne vous amènera rien qu'un petit lien supplémentaire pour votre référencement.

    ​Un commentaire peut faire bien plus que ça s'il est intéressant et utile. Comment faire ?

    • Montrez que vous allez lu tout l'article en commentant un point particulier.
    • Donnez votre avis, même s'il est contraire, en l'argumentant.
    • Partagez votre expérience.

    Ne soyez pas un commentateur anonyme

    Et commentez avec votre propre prénom. Voire votre patronyme entier si besoin.

    Comment échanger et intégrer une communauté en mettant "Nourriture pour chats" ? C'est bien mieux avec "Raphaël", voire "Raphaël, amateur de chats", non ?

    Oubliez le référencement et n'insérez pas un lien à chaque fois

    Si vous faites le point sur ces quelques conseils, vous ne vous souciez à aucun moment de votre référencement. Vous n'utilisez ni ancre spécifique ni lien profond. Car l'intérêt premier de ces liens est ailleurs.

    Cependant, après avoir laissé quelques commentaires sur un même blog, vous pouvez, ponctuellement, insérer un lien vers un de vos articles si cet article a une plus-value par rapport à l'article commenté.

    ​Mais ce n'est pas une raison pour abuser de cette pratique.

    Ecrivez des articles invité sur d'autres blogs

    L'article invité est la méthode reine pour obtenir un lien.

    Un article invité est un article que vous écrivez et que vous publiez sur un autre blog. Vous êtes l'invité de blog hôte. D'où le nom d'article invité.

    Cette méthode demande autant de travail, si ce n'est plus, que si vous écriviez pour votre propre blog. Car vous devez fournir un article de qualité au moins équivalente, si ce n'est supérieure, à celle des articles de votre propre blog.

    À part cette exigence, écrire un article invité a tous les avantages :

    • vous obtenez un lien depuis un blog de qualité car vous l'avez choisi
    • vous obtenez un lien depuis un texte de qualité car vous l'avez rédigé
    • vous obtenez un lien avec l'ancre voulue car vous l'avez écrite
    • vous êtes mis en contact avec une nouvelle audience, pour acquérir de nouveaux lecteurs

    ​La méthode globale est vraiment très simple :

    • vous choisissez un blog :  ce blog doit être suffisamment ancien, reconnu et actif
    • vous déposez quelques commentaire pendant un petit mois : le blogueur hôte vous repère
    • vous lui proposez un article invité pour son blog : proposez quelques sujets et discutez-en
    • vous rédigez l'article : vous respectez les exigences du blogueur hôte
    • vous partagez l'article comme s'il était publié sur votre blog
    • vous répondez aux commentaires comme si l'article était publié sur votre blog

    Vous voyez, ce n'est pas très sorcier. Le secret est dans la qualité : la qualité du blog que vous avez choisi, la qualité de l'article que vous avez écrit, la qualité de la relation que vous établirez.

    Car un premier article invité peut être la base d'une longue et profitable collaboration.​

    Concernant l'article lui-même :

    • insérez au moins un lien vers un contenu du blogueur hôte
    • insérez au moins un lien vers un contenu de votre blog (cela vous fera deux liens car il y aura un lien vers l'accueil de votre blog pour annoncer votre article invité)
    • insérez au moins un lien vers un contenu extérieur à vos deux blogs

    Publiez les articles de votre blog sur d'autres sites

    Bien sur, vous pourriez faire un bête copier-coller de vos articles sur d'autres sites. Mais ça n'est pas très intéressant.

    Ce qui est plus intéressant, c'est de publier le contenu de vos articles sous de nouveaux formats et sur d'autres sites.

    Des infographies ...

    Créez une infographie avec tout ou partie de votre article : un résumé de l'article, ​les chiffres clés, le mode opératoire, ...

    Des outils comme ​Canva, Piktochart ou infogr.am sont là pour vous aider. Puis publiez vos infographies sur votre blog (il n'y a pas de raisons), sur Pinterest ou sur un de ces nombreux sites de partage d’infographie.

    Des vidéos ...

    Voilà un format qui a le vent en poupe et qui semble incontournable.

    Vous pouvez soit vous contenter de relire votre article, soit reprendre le propos initial et improviser. Ensuite, vous partagez votre vidéo sur votre chaîne Youtube. Bien sur, vous pouvez aussi l'inclure dans votre propre article​.​

    Des présentations ...

    À partir des mêmes éléments que ceux utilisé pour faire une infographie, il est possible de faire une présentation, c'est-à-dire une succession d'écrans reprenant tout ou partie de l'article initial.

    Vous pouvez utiliser les classiques outils de bureautique qu'on ne présente plus ou des outils web comme Prezi, Haiku Deck et PowToon. Puis vous pouvez partager vos présentations sur SlideShare.

    Des articles invités ...

    Trouver des idées d'articles pour son propre blog, ce n'est pas toujours simple. Alors si il faut, en plus, trouver des idées d'articles pour d'autres blogs ...

    Une solution est d'utiliser un article déjà publié sur votre blog. Voici comment procéder :

    • extraire une partie d'un article de votre blog
    • retoucher, compléter et améliorer cet extrait pour en faire un article complet et le parfait complément à votre article initial
    • publier ce nouvel article en tant qu'article invité en insérant un lien vers l'article initial

    Une petite astuce ... Bien que publié ailleurs, ce parfait complément à votre article initial peut intéresser votre lecteur sur votre site. Autant le lui proposer comme cadeau gratuit en échange de son adresse mail.

    Notez qu'il est aussi possible de faire l'inverse, à savoir compiler 2 articles ou plus, les résumer et les simplifier, puis publier le résultat ailleurs avec, là encore, un lien vers votre site.​

    N'oubliez pas les liens internes

    Les liens internes sont des liens qui vont d'une page de votre blog vers une autre page de votre blog. Ils constitue ce qu'on appelle le maillage interne.

    ​On les oublie mais ils sont très utiles :

    • ils permettent de proposer du contenu complémentaire à ses lecteurs
    • ils permettent de garder ses lecteurs sur son site
    • ils permettent de travailler le référencement naturel de ses articles

    Bon, pour ce dernier point, rien ne vaut un lien venant d'un site externe. Mais un lien venant d'un site externe ne pourra rien pour les deux autres points. Donc autant utiliser les liens internes !

    Si vous n'êtes pas familier avec cette notion de mot-clé​, j'en reparle plus bas dans la partie dédiée au ... référencement naturel.

    Optimisez le référencement naturel de votre blog

    Le référencement naturel, ou référencement organique, est le classement d'un site dans les pages de résultats des moteurs de recherche, Google en tête.

    Le SEO, soit Search Engine Optimization ou encore optimisation du référencement naturel en bon français, est l'ensemble des techniques qui permettent d'améliorer son classement dans les pages de résultats des moteurs de recherche, Google en tête.

    Vous faites du référencement naturel  sans le savoir

    Que vous vous en souciez ou pas, après avoir créé quelques liens avec les méthodes vues plus haut, Google et ses copains les autres moteurs de recherche connaissent votre site. Ils le parcourent, indexent son contenu, le classent pour différentes recherches puis l'affichent si ces recherches se présentent.

    Lorsqu'un internaute recherche une information, soit il connait déjà un site pouvant lui fournir cette information, soit il demande à un moteur de recherche où la trouver. Et si vous êtes bien placé dans les pages de résultats de cette recherche, vous aurez un visiteur supplémentaire.

    Le référencement naturel est bénéfique pour votre blog

    Pourquoi se soucier du référencement naturel de son blog ?

    Pour deux raisons principales :

    • c'est du trafic gratuit : vous ne payez pas pour avoir ce visiteur supplémentaire
    • c'est du trafic qualifié : vous avez un visiteur qui a recherché et est intéressé par ce que vous proposez

    Ce trafic est gratuit d'un point de vue financier. Il n'en a pas moins un coût : le temps.

    • Toutes les actions nécessaires demandent du temps.
    • Toutes les actions nécessaires n'auront un effet qu'après quelques mois.

    ​Cela étant, le SEO est une méthode efficace et rentable pour faire connaitre son blog et avoir du trafic qualifié.

    Vu que, de toute façon, Google vous classera dans ses pages de recherches et que vous bénéficierez du référencement naturel, autant essayez d'optimiser cela, par quelques actions, pour en tirer le maximum de bénéfices.

    Mais n'abusez pas du SEO

    Cela étant, aussi bénéfique le référencement naturel peut-il être, il faut aussi manier le SEO avec précaution.

    Google est pointilleux. Il n'apprécie pas quand on essaie de l'abuser. Et quand il pense qu'on l'abuse, il pénalise le site suspect : le classement de ce site dans les pages de résultats est dégradé.

    Résultat : moins de trafic gratuit par le référencement naturel.​

    Un conseil : respectez les consignes de Google. Et fuyez les techniques louches ou aux résultats extraordinaires garantis.

    Comment optimiser le référencement naturel de votre blog ?

    Il y trois points essentiels à surveiller :

    • un blog techniquement réussi
    • des articles optimisés sur un mot-clé ciblé
    • des liens vers votre blog et vos articles

    Un blog techniquement réussi

    La base est un blog techniquement réussi : il faut qu'il soit fiable et rapide. Un blog lent ou défectueux ne convaincra personne : ni les internautes, ni Google. Et optimiser son référencement ne mènerait à rien.

    Je reparle de ce point dans la partie Améliorez votre blog.

    Des articles optimisés sur un mot-clé ciblé

    Vous rappelez mon article qui amenait des lecteurs intéressés par l'anatomie humaine ?

    Cet article ne visait aucun mot-clé particulier​. Le trafic était de ce fait faible et très peu qualifié.

    Quelque soit le sujet de votre article, il doit :

    • viser un mot-clé particulier
    • être optimisé pour ce mot-clé
    • être écrit pour un lecteur humain

    Cet article vous donnera tout le b-a-ba pour comprendre les mots-clés, bien les choisir puis bien les utiliser pour optimiser vos contenus.

    Des liens vers ces articles

    La base d'Internet, c'est le lien.

    Google suit et traque les liens. Ils sont essentiels dans la méthode de Google pour évaluer et classer vos contenus dans ses pages de recherches.

    Obtenir quelques liens vers un article est la méthode la plus efficace pour lui donner le petit coup de pouce qui améliorera son référencement.

    Je vous ai donné quelques méthode​s un peu plus haut. Utilisez-les à bon escient. Un dernier conseil : variez les ancres.

    • quelques ancres avec le mot-clé visé
    • quelques ancres sur des expressions alternatives
    • le reste sur des ancres quelconques

    Améliorez votre blog

    Votre blog est l'élément central de votre activité et de votre communication, voire de votre business.

    Vous devez faire en sorte qu'il soit irréprochable :

    • d'un point de vue technique : il doit être fiable et rapide
    • d'un point de vue esthétique : il doit être organisé et lisible
    • d'un point de vue marketing : chaque élément affiché doit avoir une fonction précise et importante

    Quel est le lien avec le fait de vouloir faire connaitre son site ?

    Le lien est multiple.

    • La rapidité d'un site est un des éléments utilisés par Google pour son référencement.
    • Les visiteurs partent et reviennent rarement si votre site est lent.
    • Les visiteurs ne restent pas longtemps s'ils ne trouvent pas ce qu'ils recherchent, et ils ne reviendront sûrement pas.
    • Les visiteurs ne feront certainement pas ce que vous voulez qu'ils fassent sur votre site si ils sont distraits ou pas assez guidés

    Et avec tout ça, vous voudriez qu'ils partagent votre contenu et fassent connaître votre site ?...

    Accélérez votre site

    Un site rapide n'est pas la garantie absolue que plus de visiteurs viennent. Mais un site lent est un moyen efficace pour que vos visiteurs partent et ne reviennent pas.

    Il faut absolument vous créer un blog WordPress rapide, fiable et efficace.

    Comment tester la rapidité de votre site ?

    Le mieux est d'utiliser un outil dédié. En voici quelques-uns :

    Comment accélérer votre site ?

    ​Outre une évaluation de la rapidité de votre site, ces outils vous donneront aussi quelques pistes pour accélérer votre site.

    Vous pouvez les suivre. Il n'en reste pas moins qu'il y a quelques règles de base à suivre :

    • avoir un hébergeur de qualité : tous mes sites sont chez 1and1 depuis de nombreuses années et j'en suis très content
    • utiliser un plugin de cache : les plugins gratuits ne manquent pas mais, en terme d'efficacité et de simplicité, aucun ne vaut WP-Rocket 
    • utiliser un thème rapide, responsive et clair : le dernier point est subjectif, les 2 premiers beaucoup moins, et les thèmes de Thrive Themes vous donneront satisfaction
    • compresser vos images : les images sont (presque) incontournables mais sont aussi volumineuses

    Créer une architecture en silo

    Voilà une méthode un peu plus pointue.

    Il s'agit aussi d'une méthode dont vous pouvez vous passer. Pour autant, sur les blogs où je l'ai expérimenté, elle m'a permis d'augmenter le trafic de 10%, en ne faisant aucune autre opération sur mon site.​

    Idéalement, il est préférable d'utiliser cette méthode dès le début car elle demande du travail à appliquer sur un site existant. Travail d'autant plus important si le site a beaucoup de contenu.

    Mais cela reste faisable et peut valoir le coup, comme le montre les gains de trafic obtenus.

    Qu'est-ce qu'une architecture en silo ?

    Un silo est une section de votre site dédié à un thème et donc à une expression principale.

    Chaque silo va ainsi contenir une page mère ciblant ce terme, puis chaque sous-page ciblera une expression secondaire et ainsi renforcer l’ensemble de la section.

    Le principe est que les liens entre silos sont interdits.

    Les seuls liens entre silos autorisés sont ceux vers la page mère de chaque silo.

    • Un article peut pointer vers un article du même silo
    • Un article peut pointer vers la page mère de son silo
    • Un article peut pointer vers la page mère d'un autre silo
    • La page mère d'un silo peut pointer vers la page mère d'un autre silo
    • La page mère d'un silo peut pointer vers un article de ce silo
    • ​Un article ne peut pas pointer vers un article d'un autre silo
    • La page mère d'un silo ne peut pas pointer vers un article d'un autre silo

    L'objectif est double :

    • fournir aux visiteurs un site organisé et cohérent
    • améliorer le référencement naturel de chaque silo et pages

    Comment réaliser une architecture en silo ?

    Il y a trois méthodes :

    1. utiliser les articles et les catégories
    2. utiliser les pages et les pages ​imbriquées
    3. créer des types de contenu spécifiques

    Je suis partisan du moindre effort : j'utilise donc les articles et les catégories. C'est simple et efficace.

    Dans ce modèle​, une catégorie correspond à un silo. Puis je respecte les contraintes de lien.

    Le guide de SeoMix

    Cette technique étant, selon moi, une technique avancée et facultative, je n'en parlerais pas plus.

    Si vous souhaitez en savoir plus, je vous recommande de lire ​ce guide de SeoMix.

    Conclusion

    Vous voilà maintenant armé de quelques dizaines de techniques différentes pour faire connaitre votre blog et acquérir du trafic qualifié.

    Ces techniques sont à la fois simples, efficaces et relativement faciles à appliquer.

    Il existe aussi d'autres techniques plus exigeantes et plus complexes à mettre en oeuvre. Elles ne sont pas traitées dans cet article. Vous ne devriez les considérer que si vous voulez que votre soit autre chose qu'un simple passe-temps.

    Cela étant, vous avez déjà de quoi faire avec toutes ces techniques, bien suffisante pour commencer le référencement de votre blog acquérir une notoriété de qualité.

    Vous avez aimé ? Partagé !

    Tous les articles, méthodes et astuces pour faire connaitre son blog et acquérir du trafic

    Automatisez la promotion de vos articles sur les réseaux sociaux : les méthodes et les outils que j’utilise
    Découvrez comment promouvoir, simplement et rapidement, vos articles sur les réseaux sociaux. Mes méthodes et outils pour automatiser le processus.
    Augmentez le trafic de votre site en exploitant les articles déjà publiés : 15 méthodes éprouvées
    Découvrez comment ram​ener à la surface les articles déjà publiés et augmenter le trafic sur votre site.
    Votre référencement d’après les moteurs de recherche
    Pour savoir comment agir pour bonifier votre référencement, il suffit de regarder comment les moteurs de recherche trouvent, analysent, indexent[...]
    Comment réussir tous vos articles invités
    Publier un article invité est une méthode redoutable pour créer quelques liens vers votre blog et améliorer son référencement, se[...]
    Comment augmenter le trafic de votre blog ?
    Comment augmenter le trafic de votre blog ? Contrairement à ce qu'on pourrait vous faire croire, il n'y a pas[...]
    Comment un article de revue peut améliorer votre notoriété
    Un type d'article, facile et rapide à écrire, qui aide à faire votre publicité. Ça vous intéresse ? J'en publie un tel[...]
    Optimisez vos articles afin que Google et les internautes voient votre blogue
    On n’alimente pas notre blogue pour qu’il tombe dans les oubliettes, on veut le faire valoir et par le plus de gens possibles. Optimisez votre article avec quelques trucs bien simples.
    Profitez des 3 titres de votre article pour améliorer son référencement
    Le titre de votre article WordPress est important : il résume le contenu de votre article et donne envie de le lire, de cliquer dessus. Voici quelques consignes de base et des outils pour améliorer le référencement de vos articles.
    Vivre sans Google : les méthodes pour acquérir du trafic ciblé
    Google est le numéro 1 des moteurs de recherche : il est le moteur de recherche qui vous amènera le[...]
    Référencement web : 100 minutes de formation vidéo
    100 minutes de formations vidéo sur le référencement web. Est-ce que cela vous dit ? À défaut de mettre définitivement à[...]
    Petite introduction sur le SEO
    SEO, référencement, référencement naturel, … Voici quelques termes que vous avez surement déjà lu. Ne vous laissez pas intimider. Je[...]