Bloguer facile
Vous avez aimé ? Partagez !

Comment je rédige mes articles, de la veille à la publication

La rédaction d’un article, ce n’est pas seulement s’attabler devant son ordinateur et aligner des mots. C’est un peu plus complexe que ça. Je vous explique comment je rédige mes articles, de la veille de ma niche jusqu’au moment où je clique sur le bouton Publier.

Comment je rédige mes articles, de la veille à la publication ...

Comment je rédige mes articles, de la veille à la publication …

Le processus global de création et de rédaction d’un article ne consiste donc pas seulement à écrire. Sans être particulièrement compliqué, c’est quand même plus complexe que ça.

Car un article, c’est avant tout une idée. L’idée de départ qui donnera naissance à l’article. Et l’idée principale, parfois différente, qui sera le fond et le message principale de l’article.

Ensuite, un blog, c’est une collection d’articles. Ce qui implique d’abord d’avoir plusieurs idées, et ensuite de structurer l’ensemble.

Et tout cela, ça se prépare …

Suivez-moi : je vous dis comment je m’y prends …

Le processus global

Voici donc les différentes étapes :

  • Veille, réflexion et brainstorming

Je lis beaucoup. Essentiellement des blogs et des livres (en fait, qu’y a t’il d’autres à lire ? …) Je regarde aussi (un peu) la télé. Et je sors de chez moi : les amis, les loisirs, les courses, … Tout cela me nourrit et génère des idées. En fait, tout est bon pour avoir des idées :-)

  • Liste d’idées d’article

Toutes mes idées sont rassemblées dans ma liste d’idées d’articles : un simple fichier Word. J’y note le sujet de l’article, parfois le titre, et toujours un développement minimum. Car me relire quelques semaines plus tard n’est pas toujours simple :-)

  • Planification de publication

À partir de ces idées, j’élabore le planning prévisionnel de publication du blog : quel article sera publié tel jour à partir de telle idée. Cela permet d’anticiper et de planifier le travail de rédaction, ainsi que de donner de la consistance au blog. Ce planning prévisionnel peut être chamboulé par un coup de cœur, l’actualité, …

  • Préparation, rédaction et correction de l’article

Le coeur du processus. Les étapes précédentes sont la gestation de chaque article. Maintenant, l’article prend forme. Ces étapes ne sont pas forcément réalisées en une fois, ni à la suite l’une de l’autre.

  • Publication de l’article

Lorsque l’article est rédigé, il faut le publier. J’essaie autant que possible de planifier ces publications à l’avance, au moins la veille pour le lendemain, plus souvent une semaine à l’avance.

  • Promotion de l’article

Publier un article, c’est bien. Le faire connaitre, le promouvoir, c’est mieux. Le jour même, l’article est partagé sur les réseaux sociaux. Le lendemain, je complète cette promotion : commentaires de blog, Scoopeo et autres digg-like, …

Veille, réflexion et brainstorming

La base d’un blog, ce sont les articles. La base des articles, ce sont les idées. Tout est bon pour avoir une idée, ou un complément à une idée déjà eue : la lecture de livres, la lecture de blogs, la télé, les discussions, l’actualité, les amis, … La vie, quoi !

Le coté sympa de l’idée, c’est qu’elle arrive sans crier gare. C’est pour cela que j’ai toujours sur moi de quoi noter. Où que je sois, et qu’elles que soient les circonstances, j’ai avec moi un petit carnet et un stylo. Dès que j’ai une idée, je la note illico dans ce petit carnet. Je suis ainsi sûr de ne pas la perdre.

Accessoirement, que vous teniez un blog ou pas, je vous recommande fortement de faire de même :-)

Pour en revenir aux blogs … Je lis à la fois des blogs français et des blogs anglais. Tous les jours, je lis ainsi de 30 à 90 minutes. La plupart du temps, ce n’est que 30 à 40 minutes. Mais régulièrement, je suis les liens dans les articles ou je fais quelques recherches complémentaires. Je complète ainsi la lecture initiale. Et Je découvre aussi de nouveaux blogs et de nouveaux auteurs.

Lorsqu’un article m’intéresse, il est aussitôt archivé dans Evernote et complété de quelques tags (en général, les thèmes principaux abordés). Je me constitue ainsi un “petit incubateur à idée” ainsi qu’un “petit référentiel” pour les sujets et thèmes qui m’intéressent. Et régulièrement, je pioche dedans.

De plus, les articles en français sont autant de possibilités pour commenter et ainsi travailler le référencement de mon blog.

La liste d’idées d’article

Le petit carnet de note est donc un outil indispensable. Cependant, il n’est qu’un support transitoire : peu de choses restent dans ce carnet.

Mes idées d’articles sont retranscrites dans un simple fichier Word. Pour chaque idée, je note l’idée principale :-), parfois le titre, et toujours un développement minimum : les idées secondaires, les sujets à aborder, les liens à considérer, lire ou insérer, … De plus, les idées sont rassemblées par thème ou selon les catégories du blog.

Je relis cette liste toutes les semaines. L’objectif est triple :

  • me rafraîchir la mémoire et actionner de nouveau la machine à idées : je relis, ça incube, et j’ai une nouvelle idée plus tard !
  • mettre à jour les quelques notes d’une idée d’article ;
  • préparer l’étape d’après : le choix d’un article.

J’entretiens aussi cette liste d’idée d’articles à partir de mes archives Evernote. Vous savez, les articles de blogs qui m’ont plu et que j’ai archivés dans Evernote. Cela me permet d’avoir de nouvelles idées d’articles (encore!) ou de ne pas oublier un point à aborder dans les articles planifiés.

Planification de publication

J’anticipe autant que possible les publications sur mes blogs. J’ai donc un planning prévisionnel de publication : un tableau Excel associant un article à chaque date traditionnelle de publication.

Ce planning est prévu avant que l’article ne soit rédigé. Si je peine à rédiger un article, je ne me force pas : je décale sa publication !

J’essaie de respecter une certaine alternance, en variant les thèmes ou les types d’article. Le tableau de planification est parfait pour cet exercice.

De plus, rien n’est gravé dans le marbre. Si j’ai un coup de coeur ou une idée flash, si l’actualité me suggère un article, ou si le coeur m’en dit, je n’hésite pas à changer mon planning.

Rédaction de l’article

J’écris rarement mes articles en 1 fois. En fait, j’écris mes articles en 3 étapes : la préparation, la rédaction et la correction.

Préparation de l’article

La préparation d’un article consiste en la création d’un document Word. Le document est nommé avec la date de publication prévue et un titre prévisionnel. Dans ce document, je reprend les éléments stockées dans ma liste d’idées.

Il y a ensuite une première étape, très simple, de rédaction : des idées du titre principal, les sous-titres ainsi que les points importants, quelques phrases clés jetées sans être retravaillées. Je réalise aussi parfois une petite recherche complémentaire, soit sur Internet, Google étant alors mon principal allié, soit dans mes archives Evernote.

Cette étape peut être réalisée en plusieurs fois et précédée la rédaction elle-même de quelques jours.

Rédaction de l’article

Lorsque la première étape de rédaction allégée est terminée, j’ai un gabarit pour l’article (les titres, les thèmes, …). Il me sert de support pour me lancer dans la rédaction de l’article.

Contrairement à ce que beaucoup préconisent, j’ai du mal à aligner les caractères sans faire de correction à la volée.  J’avoue ! Je ne peux m’empêcher de corriger les fautes d’orthographe et de grammaire. À la limite, ça, c’est pas trop mal. Par contre, je relis et corrige très régulièrement. Je ne fais pas un essai que je retravaille : je retravaille constamment !

Peut être une erreur ou une perte de temps pour certains. Mais je fonctionne au mieux comme cela. Donc …

Là encore, cette étape peut être réalisée en plusieurs fois. Mais le plus souvent, c’est fait en 1 fois.

Correction de l’article

Même si relis régulièrement durant la rédaction, je prend toujours le temps de relire complètement l’article avant publication. Une faute quelconque peut toujours m’échapper, sans parler d’un français approximatif ou d’une idée mal exposée.

C’est surtout ce point-là que je retravaille : la clarté de mon propos. Accessoirement, je me préoccupe aussi (un peu) de l’aspect SEO. Le vrai pro fera même cela en amont. Mais je ne suis qu’un débutant avisé :-)

Publication de l’article

La publication est très souvent planifiée à l’avance. Cette étape prend en général 15 à 20 minutes. Car, outre le clic qui va bien, je fais quelques opérations supplémentaires :

  • une dernière relecture et, surtout, la correction orthographique ;
  • la saisie des informations annexes : catégorie, mots-clés, résumé, URL, … ;
  • la recherche d’image : j’ai rajouté cette étape récemment.

Promotion de l’article

Le jour même de la publication, l’article est relayé sur les différents réseaux sociaux, à savoir Twitter et Google+. Le lendemain, je fais un peu de promotion : commentaires de blog, publication sur Scoopeo et autres digg-like, …

En fait, bien que je fasse cela tout particulièrement les lendemains de publication d’article, je visite et commente des blogs autant que possible tous les jours. Car le référencement de son blog est un travail quotidien et régulier.

Cela représente 30 minutes par jour.

Conclusion

Voila comment je m’occupe de la rédaction de la plupart de mes articles. Cela me semble relativement classique. Cela étant, le processus présenté est assez complet. L’idée étant de véritablement montrer tout ce qui se sache derrière un article.

À défaut de la reprendre exactement, je pense que vous pourriez vous en inspirer et l’adapter à vos habitudes et préférences.

D’ailleurs, je suis intéressé par savoir comment vous procédez. À votre tour de tout me dire !

Crédit photo : Creativity+ Timothy K Hamilton

About the Author Grégory

Blogueur depuis 2010, créateur et auteur de 8 blogs, je mets mon expérience à votre service. Pour que bloguer soit un plaisir et que votre blog soit une réussite.

follow me on:

Leave a Comment:

4 comments
Med says

Excellent résumé du processus de création d’articles.

Je rajouter une étape: La recherche.
Faire une recherche d’informations sur le sujet de l’article (même un expert à besoin de compléter ses informations)

Ensuite faire une recherche pour vois s’il n’y a pas un autre blog qui a déjà traité le sujet, pour s’inspirer ou pourquoi pas faire un petit lien retour ;)

Reply
    Léa@conseils pour Twitter says

    Bonjour Med,

    Pas besoin d’ajouter une étape, tout est dit dans le titre!

    La veille, c’est de la recherche!

    Sinon, Greg tu fournis là un processus clair, précis et je dirais même essentiel à suivre pour le bon déroulement de chaque article que l’on choisit d’écrire.

    Pour ma part, c’est l’étape de la rédaction qui me prend le plus de temps, donc j’ai du mal à tenir une planification…

    Reply
Christine says

Quelle organisation, chapeau!
De mon côté je suis à peu près les mêmes étapes du processus, sauf pour la prévision de publication des articles. J’ai encore beaucoup de mal à prévoir sur un mois les articles qui seront publiés. Je le fais encore au coup par coup, selon l’inspiration du moment.
D’accord avec le complément de Med, quel que soit le sujet de l’article, je fais quasi systématiquement un travail de recherche ou de vérification des infos.

Reply
Grégory says

@Med: Effectivement, je n’ai pas d’étape de recherche spécifique …

En fait, elle est répartie dans mon processus.

Tout d’abord, et essentiellement, dans ma veille quotidienne : je n’hésite pas à suivre les liens inclus dans les articles lus ou à faire quelques recherches, afin d’avoir un complément d’informations ou un autre avis.

Enfin dans la préparation de l’article. C’est plus rare, vu que j’ai déjà fait des recherches durant ma veille. Mais il l’arrive de faire une petite recherche à la volée pour compléter ou mettre à jour mes infos pour l’article que je commence.

De toute façon, une recherche ne sera jamais exhaustive et peut être sans fin. Pire, elle peut bloquer la rédaction d’un article et la production de contenu pour le blog. Donc, même si il faut être un minimum à jour, complet et exact, je me limite.

En plus, ça me laisse des opportunités pour mettre à jour les articles publiés. Google aime bien :-)

@Léa: Merci pour ta réponse à Med et pour avoir compris mon processus global :-)

Cela étant, en me relisant, cela n’était pas forcément bien clair : j’ai donc légèrement travaillé mon article :-)

Ce qui me prend le plus de temps, c’est la veille et la rédaction. Par contre, la rédaction est ciblée sur un article, alors que la veille peut engendrer plusieurs articles ou mises à jour de articles existants.

La planification permet d’avoir un contenu cohérent, construit et logique. Bon, sur ce blog, ce n’est pas encore flagrant. Mais sur deviendra Grand, c’est plus évident.

@Christine: Ce fonctionnement ne m’est pas venu comme ça, à partir du jour où j’ai décidé de bloguer. Je l’ai construit doucement sur mon blog précédent et il m’a plutôt bien réussi. Et j’essaie de faire de même ici.

De plus, ce fonctionnement me correspond : je suis assez pragmatique et organisé. Mon processus s’en ressent :-) Si tu es plus dans l’improvisation, et bien construit une méthode qui te corresponde ! Quelques éléments de mon fonctionnement me semblent intéressants, comme mon « petit incubateur à idée » et mon « petit référentiel » sous Evernote …

Pour l’étape de recherche, je te renvoie à mes réponses précédentes :-)

Reply
Add Your Reply