Bloguer facile
Vous avez aimé ? Partagez !

Votre référencement d’après les moteurs de recherche

Pour savoir comment agir pour bonifier votre référencement, il suffit de regarder comment les moteurs de recherche trouvent, analysent, indexent et classent votre contenu. C’est ce que je vous propose dans cet article : découvrir le fonctionnement des moteurs de recherche puis définir vos tâches prioritaires.

referencement-et-moteurs-de-recherche

Le trafic, pour un blog et pour tout site, c’est important. Quoi qu’on en dise.

Même si l’objectif n’est pas de gagner de l’argent, parler dans le vide, au bout du moment, ça lasse …

C’est donc entendu : le trafic, c’est important.

Mais comment faire pour obtenir ce trafic ?

Une source de trafic gratuite à ne pas négliger, c’est le trafic issu des moteurs de recherche.

Il y a certes de de nombreuses autres sources de trafic . Elles sont importantes à utiliser car elles vous permettent de ne pas être (trop) dépendant des moteurs de recherche.

Cependant, le trafic issu des moteurs de recherche est intéressant car il est gratuit. Ou presque. Certes, vous avez forcément des actions à entreprendre régulièrement pour influer et augmenter ce trafic. Mais l’essentiel du travail est fait par les moteurs de recherche, pour indexer et classer vos articles, et les internautes, qui utilisent ces moteurs de recherche.

Comment faire pour obtenir ce trafic issu des moteurs de recherche ?

Et bien je vous propose de voir comment les moteurs de recherche indexent et classent votre contenu pour comprendre ce que vous devez faire.

Mais avant cela, une petite précision …

La différence entre référencement et classement par les moteurs de recherche

Dans la phrase précédente, j’ai écrit «  les moteurs de recherche indexent et classent votre contenu ». Ce n’est pas anodin car il y a bien 2 étapes … On parle souvent de « référencement ». Or, « être référencé » par un moteur de recherche, c’est seulement faire partie de l’index de ce moteur de recherche. Cela ne garantit pas que votre contenu fera effectivement partie des résultats proposés par ce moteur de recherche suite à une recherche.

Faisons une comparaison avec les grandes surfaces :

  • « Être référencé » par une grande surface signifie uniquement que la grande surface connaît votre produit et peut vous en passer commande. Cela ne signifie pas forcément qu’une commande a été passée et que votre produit est disposé dans les rayons.
  • Et même si votre produit est disposé dans les rayons, où est-il disposé ? Tout en haut ou en bas d’un rayon, donc difficilement accessible ? À hauteur d’yeux, donc très facilement accessible ? Ou carrément en tête de gondole ?

Un moteur de recherche agit de la même façon :

  • Tout d’abord, votre contenu est référencé par le moteur de recherche : il connaît votre contenu mais le présente-t’il aux internautes ? Pas forcément …
  • Ensuite, votre contenu peut être présenté suite à une recherche. Mais où ?… En page 2 ou plus ? En bas de page 1 ? En tête de page 1 ?

Votre travail de référencement, pour reprendre le terme classique de « référencement », se compose de 2 étapes :

  • le référencement lui-même, c’est à dire faire le nécessaire pour que votre contenu soit connu des moteurs de recherche ( « les moteurs de recherche indexent votre contenu ») ;
  • le classement , c’est à dire faire le nécessaire pour que votre contenu soit bien placé dans les pages de recherche des moteurs de recherche ( « les moteurs de recherche classent votre contenu ») ;

Maintenant que cette ambiguïté est levée, nous pouvons passer à la suite …

Tout d’abord, voyons comment les moteurs de recherche indexent et classent votre contenu.

Comment travaillent les moteurs de recherche ?

Il ne s’agit pas ici de faire un exposé précis et détaillé du fonctionnement des moteurs de recherche. Tout d’abord, la « tambouille » interne à chaque moteur n’est connu que de lui seul. Ensuite, ce ne serait pas forcément très intéressant.

Un exposé simple suffit à se faire une idée suffisamment claire pour comprendre puis travailler.

Les moteurs de recherche travaillent en 4 étapes.

Les moteurs de recherche trouvent votre contenu

Il s’agit bien évidemment de l’étape nécessaire et primordiale à toutes les autres.

Comment les moteurs de recherche trouvent-ils votre contenu ?

  • Tout d’abord en parcourant inlassablement Internet. Chaque moteur de recherche a ses propres programmes qui parcourent la toile, sautent de page en page au gré des liens qu’ils trouvent.
  • Ensuite en étant informé de la mise du jour du site. WordPress dispose d’une telle fonctionnalité de notification auprès des différents moteurs de recherche et d’autres sites d’agrégation de contenu (Technorati, …).

Les moteurs de recherche accèdent à votre contenu

Votre contenu ayant été trouvé, c’est-à-dire son URL ayant été récupérée, les moteurs de recherche accèdent maintenant à votre contenu. Tout simplement comme vous lorsque vous naviguez sur Internet avec butineur préféré.

La seule différence, c’est que les moteurs de recherche ne voient pas les pages comme nous : pas de mise en page, pas d’interaction à base de Javascript. Ils consultent essentiellement le code HTML.

Les moteurs de recherche indexent votre contenu

Votre contenu ayant été récupéré, les moteurs de recherche auscultent, analysent et indexent votre contenu.

Les moteurs de recherche repèrent les mots, les successions de mots et les expressions pour « comprendre » votre contenu et l’insérer dans ses différents index. C’est grâce à ce travail que les moteurs de recherche sont ensuite capable de répondre aux internautes suite à une recherche : les moteurs de recherche connaissent alors les réponses possibles à une recherche particulière.

À la fin de cette étape, votre contenu est référencé par les moteurs de recherche.

À noter aussi que c’est à cette étape que des liens sont repérés. Ils permettent 1/ de continuer à explorer Internet et 2/ de classer les contenus indexés. Cela se passe à l’étape suivante …

Les moteurs de recherche classent votre contenu

Maintenant que les moteurs de recherche connaissent alors les réponses possibles à une recherche particulière, il leur reste à déterminer quelles sont les meilleures réponses possibles. Outre les indices trouvés directement dans votre contenu ( les mots et expressions, leur emplacement, leur occurrence, …), un autre élément important est l’ensemble des liens dont disposent votre contenu.

Il s’agit des liens pointant directement sur une page particulière (un de vos articles) et des liens pointant globalement vers votre site (page d’accueil et pages profondes confondues).

Concernant les liens, 2 autres éléments sont importants :

  • les ancres des liens : ils permettent d’inciter l’internaute à cliquer et d’indiquer un peu plus aux moteurs de recherche le sujet de la page pointée ;
  • les pages contenant ces liens : plus la page et/ou le site sont bien perçus par les moteurs de recherche (notoriété, autorité, confiance, …), plus les liens sur cette page auront de valeur aux yeux des moteurs de recherche, et plus les pages liées bénéficieront d’un atout fort pour leur classement.

À la fin de cette étape, votre contenu est classé par les moteurs de recherche.

Les internautes n’ont plus qu’à les interroger …

Comment devez-vous travailler ?

Et vous, avant cela, vous devez travailler !

Maintenant que nous savons comment les moteurs de recherche indexent et classent votre contenu, voyons comment utiliser cela pour comprendre ce que vous devez faire.

En fait, il nous suffit de remonter, de rembobiner, le fonctionnement des moteurs de recherche pour déterminer ce que vous devez faire.

En ignorant l’étape finale (« les moteurs de recherche classent votre contenu »), cela nous donne :

  • les moteurs de recherche indexent votre contenu : vous devez écrire du contenu qui donne suffisamment
  • les moteurs de recherche accèdent à votre contenu : vous devez avoir un site disponible, rapide et compréhensible, c’est-à-dire respectant les normes Internet ;
  • les moteurs de recherche trouvent votre contenu : vous devez créer suffisamment de liens vers vos différents contenus et vers votre site.

Cette dernière tâche est d’autant plus importante qu’elle joue aussi un rôle dans l’étape finale « les moteurs de recherche classent votre contenu ». Mais là, en plus du nombre de liens, il faut aussi veiller à la qualité des liens.

Écrire du contenu

Vous devez régulièrement fournir du nouveau contenu sur votre blog. Voilà donc une tâche que vous ferez souvent …

La fréquence est selon votre type de blog (un blog d’actualité demandera au moins 1 article par jour) et vos disponibilités. Le plus n’est pas forcément le mieux car vous risquez de surcharger vos lecteurs réguliers. 1 article par semaine semble un bon choix.

La rédaction de vos articles est donc une activité importante et cruciale . En particulier, n’oubliez pas de retoucher et retravailler votre article pour qu’il soit utile et agréable à votre lecteur.

Variez la longueur de vos articles. Les articles longs ont tendance à être mieux classés et à être plus partagés que les articles plus courts. Mais ils sont plus long à élaborer et à écrire.

Enfin, les mots et expressions que vous employez sont importants car ce sont eux qui influent directement sur l’indexation de votre article par les moteurs de recherche.

  • Si vous visez un mot-clé en particulier, et bien insérez-les dans votre article. Et réservez-lui quelques-uns des places de choix : le titre, un sous-titre, l’URL, une mise en gras ou en italique, …
  • N’oubliez pas vos lecteurs : variez les expressions pour rester dans le « champ sémantique » de votre sujet, employez les mots et expressions utilisés par vos lecteurs, soyez clair et compréhensible.
  • Pensez à vos lecteurs : votre article doit leur être utile, quel que soit son but (divertir, informer ou former).

Avoir un site disponible, rapide et compréhensible

Normalement, sauf accident, vous n’aurez à vous préoccuper de cela qu’une seule fois.

Comment faire pour avoir un site disponible, rapide et compréhensible ?

  • Utilisez un bon hébergeur.
  • Utilisez un système de cache : j’utilise WP-Rocket dont je suis très content car simple d’usage et efficace. Il existe des solutions gratuites. D’ici que j’en parle sur ce blog, vous pouvez vous inspirer des conseils de blogueurs aguerris.
  • Optimisez vos images. Une image est un fichier qui peut vite devenir lourd. Or, pour un usage web traditionnel, nul besoin d’image très fine.
  • Utilisez un bon thème graphique. L’aspect visuel et les fonctionnalités sont importants. Mais le respect des normes et la vélocité sont aussi importants. Beaucoup de thèmes gratuits collent parfaitement. Dans les thèmes payants, j’utilise souvent les thème de chez WooThemes ou, plus récemment, de chez ThriveThemes. Le bonus : leur thèmes incluent une fonction automatique d’optimisation des images.

Vous pouvez aussi suivre automatiquement la disponibilité de votre blog. J’utilise WoozWeb, un service gratuit qui m’alerte dès que mon site est indisponible et qui me permet d’avoir un historique des temps de réponse moyens. Pratique pour savoir sir mon blog est disponible et rapide :-)

En fait, toutes ces tâches sont à faire dès le départ, suite à la création de votre blog et en parallèle à la création des tous premiers articles de votre blog. Comme ça, vous êtes tranquille : la base est saine.

Créer des liens

Si le contenu est roi, comme on dit, et bien le lien est sa reine.

Il permet aux moteurs de recherche de trouver votre contenu puis de le classer pour ses pages de recherche.

Les méthodes sont classiques et ont déjà été indiqués sur ce blog :

  • laisser des commentaires pertinents sur les blogs de votre niche ;
  • participer aux forums liés au sujet de votre blog ;
  • annoncer la parution de chaque nouvel article sur vos comptes sociaux (Twitter, Facebook, …) ;
  • participer aux réseaux sociaux ;
  • écrire des articles invités.

Une petite note sur le titre de votre article. Il ne fait pas tout. Mais c’est lui donne envie de cliquer ! Et il est d’autant plus important qu’il sera souvent repris, automatiquement ou pas, lors de la création de lien dont vous ne serez pas l’instigateur. Pensez donc à travailler le titre de votre article.

D’ailleurs, facilitez aussi la vie à ceux qui veulent partager vos articles :

  • mettez des boutons de partage sur les principaux réseaux sociaux ;
  • insérez des citations à cliquer et partager directement dans vos articles.

Conclusion

En terme de référencement et de SEO, les moteurs de recherche nous indiquent clairement ce que nous devons faire. Il n’y a pas de recette miracle ou de secret bien gardé : tout se ramène au fonctionnement des moteurs de recherche.

Dans l’absolu, dans cet article, il n’y a rien de bien nouveau : tout cela a déjà été écrit par ailleurs. Mais la mise en corrélation avec le fonctionnement des moteurs de recherche permet de mieux comprendre ce que vous devez faire, pourquoi vous devez le faire et les tâches les plus importantes.

About the Author Grégory

Blogueur depuis 2010, créateur et auteur de 8 blogs, je mets mon expérience à votre service. Pour que bloguer soit un plaisir et que votre blog soit une réussite.

follow me on:

Leave a Comment:

4 comments
BrunoT says

Bonsoir Grégory,

Le “référencement” est un art quelque peu aléatoire dans le sens où on ne peut pas être sûr à 100% que telle ou telle chose fonctionne ou pas du tout ou que telle autre est fondamentalement mauvaise.
Comme tu l’as bien précisé, le terme “référencement” a été détourné et “positionnement” serait plus juste.
Tu donnes de bonnes bases et j’ajouterai qu’il faut varier ses sources, ses types de liens, lien dofollow et nofollow, faible PR et fort PR …etc… et ne pas abuser pour éviter au maximum les éventuelles sanctions.

Amicalement,

Bruno

Reply
Grégory says

@Bruno : Hello !

Oui, en terme de référencement, on ne peut jamais être complètement sûr. Enfin, si, il y a au moins une certitude : c’est le référencement est un travail de longue haleine. De ce fait, il vaut mieux en faire un peu chaque jour (ou régulièrement) que beaucoup de temps en temps.

Merci pour tes compléments.

Reply
Miryam says

Merci pour cet article, je découvre ce blog avec plaisir, je ne le connaissais pas. Je suis vraiment débutant en référencement et je me rend compte qu’au final ce ne sont pas les articles les plus optimisés qui reçoivent le plus de visite, je pense que lorsqu’on manque de connaissance technique, ce concentrer sur les utilisateurs suffit.

Reply
Dominique Leroy says

Bonjour,
J’ai lu votre article sur le référencement et le fait que vous mettiez l’accent sur la différence entre certains point comme le fait d’être indexé ne veut en terme de lisibilité rien dire. Toutefois, pour quelqu’un qui cherche quelqu’un pour son référencement, c’est une vraie jungle, les prix varient de 49€ et 420€. Qu’est ce qui justifie cette différence? Tout comme ceux qui vous facturent un audit mais bon après, il est utile que vous écriviez ce genre d’article car il permet d’éclairer et avoir une vue d’ensemble
Salutations

Reply
Add Your Reply