Interview de Thibaut, créateur du site Bonjour Lisbonne et quelques autres | Bloguer facile
Bloguer facile
Vous avez aimé ? Partagez !

Le blogueur du jour : Thibaut, créateur du site Bonjour Lisbonne et quelques autres

Rien de tel que de découvrir des blogueurs confirmés pour apprendre soi-même à bloguer. Que ce soit en termes de méthodes, de techniques, d’organisation ou de motivation. Et cela permet aussi de faire des découvertes sympas. Le blogueur du jour est Thibaut.

Cet article fait partie de la série « Interview de blogueur ».

Site bonjourbarcelone.fr de Thibaut
Je vous propose de découvrir aujourd’hui Thibaut qui sévit sur plusieurs blogs de tourisme.

Il se définit lui-même comme un blogueur professionnel. Et je pense qu’on l’est lorsqu’on vit des revenus de ses blogs et qu’on a un business model efficace et éprouvé.

Découvrez son histoire et ses méthodes. En espérant que cela sera autant instructif qu’inspirant et motivant.

Bonne lecture.

Dites-nous tout : qui vous êtes, vos blogs, votre empire sur le web, votre activité, vos revenus, …

Thibaut du site Bonjour Lisbonne

Je suis Thibaut, un blogueur professionnel, qui vit des revenus des blogs de tourisme Bonjour Lisbonne, Bonjour Porto et Bonjour Barcelone.

J’ai créé plusieurs petits blogs quand j’étais étudiant, mais c’est suite à mon arrivée à Lisbonne que j’ai décidé d’essayer un autre blog, celui dédié à la ville où je vis encore aujourd’hui : Bonjour Lisbonne.

Mon idée était de faire un blog tenu par un français qui habitait sur place et qui donnait ses meilleurs plans. Cela n’existait pas à l’époque. Et cela a été un franc succès, bien plus rapide que mon premier blog ! En un an, j’avais déjà réussi à atteindre 30 000 visites/mois, et a gagné 1 000€ par mois (j’avais mis 3 ans pour atteindre ces chiffres-là avec mon premier blog).

Un an plus tard, j’ai réussi à atteindre 3 000€ par mois.

Je me suis donc lancé dans un autre blog sur une autre ville que j’adore et qui est proche de Lisbonne: Bonjour Porto. J’ai copié exactement le design, le business model, la stratégie, et j’ai pu atteindre 1 000€ en un an. Un an plus tard, à l’heure d’aujourd’hui, je ne gagne pas beaucoup plus que cela, car le tourisme à Porto est bien plus faible que celui de Lisbonne.

J’ai donc décidé de lancer Bonjour Barcelone sur le même principe. Pourquoi ne pas répéter un système qui marche ? Barcelone est une ville que j’adore, très touristique, et proche de là où je vis. Je suis en train de le faire connaître actuellement, nous verrons d’ici quelques mois ce que cela donne ! Dernièrement, histoire de m’ouvrir à d’autres pays européens, j’ai créé Bonjour Rome. En attendant d’autres sites …

Quel a été votre parcours ? Comment en êtes-vous venu à blogueur ?

Quand j’ai commencé à suivre des blogs de voyage aux alentours de 2010, cela m’a tout de suite fait rêver.

Je voyais des jeunes comme moi réussir à voyager quasiment toute l’année, tout en étant payés !

A l’époque, je vivais à Paris et je faisais des études en économie d’entreprise. Et je n’étais pas du tout passionné par ce que j’étudiais…

Du coup, j’ai commencé à me renseigner sur ce nouveau métier de blogueur. Ce métier qui permet de ne pas avoir de patron, de travailler à l’heure que l’on veut, à l’endroit du monde que l’on veut. Et j’ai décidé de lancer mon premier blog personnel, tout en arrêtant mes études en économie pour étudier le web-business.

Ce premier blog (qui n’existe plus aujourd’hui) a été l’occasion pour moi d’apprendre énormément du monde du blogging.  D’expérimenter énormément de choses. De rencontrer beaucoup de blogueurs. Et de commencer à gagner un peu ma vie avec.

Et grâce à cette expérience, j’ai pu me lancer dans les blogs de voyage que j’ai décrits précédemment.

Comment organisez-vous votre activité de blogueur au quotidien et sur la durée ? organisation, efficacité, motivation, outils …

Le matin je me concentre ce qui fait de l’argent. Je me concentre donc sur l’optimisation des produits que je vends, sur les services que je propose en échangeant avec les partenaires. En gérant cette partie le matin, je me « débarrasse » de la partie la plus importante qui me permet de vivre des blogs.

L’après-midi, je gère le reste, à savoir la rédaction du blog, la relation avec les employés ou encore la partie comptable des sites.

Personnellement j’aime bien travailler 7 jours sur 7, mais un rythme assez tranquille. Je peux donc me lever tard, prendre une grande pause déjeuner ou alors passer une après-midi dehors avec mon chien lorsqu’il fait beau.

J’adore mon activité et mon business. C’est pourquoi travailler tous les jours n’est pas un problème, et la motivation est toujours présente. Mais je fais attention à garder du temps livre et ne pas passer de l’autre côté de la barrière en travaillant sans cesse et devenir stressé.

Quels outils et techniques utilisez-vous pour le blogging lui-même ? Rédaction, référencement, monétisation, …

Pour la rédaction j’utilise tout simplement WordPress. Pour apporter du contenu, j’utilise avant tous les connaissances que j’ai des villes pour recommander des restaurants, des lieux culturels ou encore les meilleurs hôtels de chaque ville. Lorsque j’ai un doute, je me tourne vers des sites connus comme TripAdvisor pour confirmer mes idées.

WordPress est indissociable de certains plugins, qui vous permettent de mieux l’utiliser. Le principal plugin que je conseille est Yoast SEO qui vous permet d’optimiser vos articles afin de mieux vous positionner. Le nombre de fois que le mot clé est mentionné, ainsi le nombre de paragraphes ou encore les liens internes et externes. Ce plugin vous met dans le droit chemin pour arriver dans les premiers résultats.

Pour le référencement, j’utilise Ahref qui me permet de savoir tous les backlinks que chaque site possède. Ainsi, ma stratégie la plus classique est d’étudier avec attention tous les backlinks que les sites de tourisme en Espagne au Portugal ont, et de pouvoir ensuite entrer en contact avec les sites qui ont déjà parlé de mes concurrents.

Pour le suivi du trafic, le plus simple est Google Analytics. L’installation est simple, et vous verrez le nombre de visiteurs, le temps moyen passé sur la page ainsi que le taux de rebond. Vous pouvez voir selon l’article et selon la période : l’idéal pour optimiser votre site.

Pour gagner de l’argent, ma stratégie pour Bonjour Lisbonne est de vendre des services à Lisbonne et toucher des commissions là où les voyageurs dépensent. Concrètement, j’ai proposé des visites guidées et j’ai fait des partenariats/affiliation avec des hôtels, des restaurants, des sites de vente de tickets de monuments… Et j’ai adopté exactement la même stratégie pour Bonjour Porto et pour Bonjour Barcelone.

Quels conseils particuliers donneriez vous à un blogueur débutant que vous auriez vous-même aimé avoir ?

Dans le cas du blog de tourisme, cela nécessite une stratégie particulière. La majorité des blogs aujourd’hui se font une mailing-list en capturant des mails sur leur blog, afin d’avoir une base de clients. Ils vendent ensuite leurs services ou formations à des clients qui sont fidèles.

Cette stratégie est très bonne dans de nombreux domaines comme la nutrition, le sport ou le marketing. C’est le cas notamment de Quentin du blog Merci Végan, que je suis maintenant depuis quelques mois et qui a créé un groupe privé : le Vegan Pass. Sa stratégie est de capturer des mails pour pouvoir envoyer régulièrement des mails et vendre des formations. Dans le domaine de la nutrition, cela fonctionne très bien mais il est très important de comprendre que dans le domaine du tourisme, il est nécessaire d’adopter une stratégie différente.

Les internautes qui viennent sur votre blog sont des touristes qui voyagent quelques jours dans la ville qui est le thème de votre blog, puis rentrent chez eux. Ils ne seront donc pas des clients réguliers, tout le long de l’année et ne seront pas constamment intéressés par les produits que vous proposez.

Il faut donc de proposer des services de qualité en faisant le maximum pour leur faire acheter dès leur première visite sur votre blog. Il est important d’avoir un site au design irréprochable et bien référencé sur Google, pour avoir beaucoup de trafic et donc beaucoup de clients potentiels.

Il faut beaucoup expérimenter. On ne sait jamais vraiment ce qui va marcher et ce qui ne va pas marcher. Du coup, il faut faire des tests continuellement et améliorer ses pages de vente, son discours, ses produits.

Il faut faire des sondages pour demander à vos prospects ce qu’ils veulent. Qui est mieux placer qu’eux pour vous dire précisément leurs problématiques, leurs objectifs et ce qu’ils attendent de vous ?

Il faut suivre des formations business, marketing, productivité pour comprendre les mécanismes, ce qui fait qu’une chose marche mieux qu’une autre. Se former demander de l’argent mais c’est un investissement pour gagner plus ensuite.

Il faut aussi savoir faire preuve de patience et de discipline. Travailler seul peut être difficile, et le succès peut mettre 6 mois-1 an avant d’arriver. Il faut donc tenir le coup, continuer à travailler, à expérimenter, à apprendre.

Et cela paiera !

Si vous aviez un message quelconque à faire passer à un blogueur débutant, quel serait-il ?

L’important est de faire des tests. Il n’y a rien de mal à rater mais pour faire du succès dans le monde du blogging, il faut essayer. Par exemple, pour optimiser le contenu de votre site, vous pouvez tenter des articles plus longs, avec des styles de police différents, plus de photos, moins de photos, des titres plus provocateurs pour vos lecteurs. Et garder un œil sur le trafic pour conclure ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas.

Le but de votre blog est d’avoir un maximum de trafic pour ensuite vendre vos produits et services. Pour cela, il est essentiel d’essayer constamment de nouvelles techniques. Certaines seront ratées, mais tu pourras corriger le tir une fois que tu sauras ce qui marche et ce qui ne marche pas.

Ce qui est sûr, c’est que les blogs à succès tentent constamment de nouvelles techniques. Il faut donc ne pas avoir peur de tenter de nouvelles choses, qui ne vont pas forcément marcher à première vue.

Parallèlement, il y a une grande erreur que j’ai faite au départ. C’était de vouloir toucher un maximum de monde. Avec mon blog de voyage, j’essayais de faire des articles sur différentes thématiques afin d’avoir un maximum de lecteurs.

Le problème c’est qu’il devient très difficile d’avoir une ligne éditoriale précise pour viser une audience particulière. Il est en réalité bien plus intéressant d’avoir une thématique précise afin d’avoir des clients potentiels parmi vos lecteurs plutôt que de parler de tout et n’importe quoi pour attirer un maximum de monde et finalement ne plus avoir rien à proposer au moment de monétiser votre blog.

Quartier libre : lâchez-vous ! Un message, une pensée, un avis, une citation, …

Si vous avez l’opportunité de vous lancer dans le blogging et en vivre, c’est le rêve, mais il est difficile à atteindre.

Il y a des sacrifices à faire pour réussir. Il faut se former, changer de train de vie, accepter de dire non au mode de vie traditionnel en entreprise où l’on travaille dans un bureau et prend le métro le matin et le soir.

Mais si vous y arrivez, vous aurez la vie de vos rêves : vous pouvez travailler de chez vous, vous pouvez voyager et vous allez gérer votre propre business.

C’est un mode de vie par lequel vous allez apprendre énormément sur vous-même et vous allez devoir sans cesse sortir de votre zone de confort.

Merci Thibaut pour ton partage sur mon site.

About the Author Grégory

Leave a Comment:

Praesent id, ipsum nunc amet, mattis ut eget Sed ultricies elementum dictum