Le meilleur hébergeur pour un blogueur débutant

Le blogueur novice qui se décide à créer son blog se laissera souvent arrêter par une question : quel hébergeur choisir ? Dans cet article, je vous propose ma réponse, éclairée par ma propre expérience et les critères les plus importants. Découvrez le meilleur hébergeur pour un blogueur débutant.

meilleur-hebergement-blogueur-debutant

Lorsqu’on est tenté par la création de son propre blog, les questions ne manquent pas. Les freins à l’action non plus. D’autant plus quand on est novice.

Parmi ceux-là, il y a bien sûr la toute première opération technique : acheter l’hébergement de son blog. Et la question adossée à cette opération est : quel hébergeur choisir ?

Parce qu’on souhaite bien sûr choisir le meilleur hébergeur. Ou au moins le meilleur hébergeur pour son usage.

Mais avant de vous révéler mon conseil, il convient de voir les différents critères auxquels cet hébergeur doit répondre. Ou du moins les critères que je pense être important :

  • le prix : ce n’est pas forcément le tout premier critère à considérer mais on le regarde forcément
  • l’offre : quitte à prendre un hébergement, autant qu’il soit complet et contienne tout ce dont vous avez besoin
  • la disponibilité et la performance : je pense que vous voulez que votre blog ait une disponibilité maximale et qu’il s’affiche rapidement
  • la facilité d’utilisation : vous trouverez toujours de l’aide (et je suis là pour vous aider) mais autant que votre hébergeur ne vous mette pas de bâtons dans les roues
  • l’assistance : pouvoir compter sur la documentation et l’aide de son hébergeur, ça rassure 

Je ne connais pas tous les hébergeurs. Et je n’ai pas non plus testé un très grand nombre d’hébergeurs. Depuis 2012, j’ai testé 5 hébergeurs différents :

  • OVH
  • HostPapa
  • SiteGround
  • 1and1
  • o2switch

L’hébergement de votre site WordPress expliqué

La création concrète de votre site, ce qui fera qu’il apparaîtra aux yeux du monde entier, commence par son hébergement.

Que se cache t’il derrière ce terme d’hébergement ?

Il y a beaucoup de choses à dire sur l’hébergement d’un site. Mais avant d’en dire de trop, je vous propose de définir ce qu’on appelle un hébergement.

L’hébergement de votre site expliqué rapidement

Dans la vie réelle de tous les jours, un hébergement est un lieu où vous pouvez vivre (être abrité, dormir, manger) durant une période plus ou moins longue. Pour un site, c’est pareil : c’est l’endroit où votre site prend ses quartiers.

L’hébergement d’un site web, et donc l’hébergement d’un blog, c’est l’ensemble des éléments informatiques permettant de :

  • stocker le contenu du site
  • exécuter les programmes fournissant les pages du site
  • accéder à ces pages

En termes plus classiques, l’hébergement d’un blog, c’est simplement :

  • un bout d’ordinateur contenant le site
  • un câble réseau reliant tout ça à Internet

Voila, c’est pas plus compliqué.

L’hébergement de votre site expliqué techniquement

Soyons maintenant un peu plus technique.

C’est moins digeste. Mais cela vous permettra de mieux comprendre certains articles, d’être autonome, de pouvoir comprendre votre hébergeur et affronter sereinement votre activité de blogueur.

En étant plus détaillé, l’hébergement d’un blog est constitué de :

  • Un nom de domaine : c’est le nom “technique” de votre blog. Mon blog s’appelle “Bloguer facile”. Mais son nom technique, c’est https://www.bloguerfacile.fr/.
  • Une adresse IP : c’est l’adresse technique réelle de votre site. Elle vous est donnée de façon transparente. Et vous aurez rarement à vous en soucier ou à l’utiliser. Mais elle existe et est essentielle.
  • Un espace de stockage : votre site est constitué de fichiers qui sont stockés dans cet espace de stockage. il contiendra aussi les images, les musiques ou les vidéos de votre site. Il faut un espace conséquent pour être suffisamment à l’aise. Mais il n’a pas non plus besoin d’être énorme.
  • Une base de données : l’élément centrale de votre site WordPress qui contient toutes les données de votre blog : les articles, les commentaires, les paramétrages,…
  • La bande passante : ce terme définit la taille du tuyau qui permet d’accéder à votre site depuis internet. C’est un peu comme les routes : une autoroute permet de faire circuler plus de voitures qu’une départementale. La bande passante de votre site doit être suffisante pour les accès qui y sont fait…
  • Des protocoles web : ce sont les méthodes autorisés pour accéder à votre site. HTTP et HTTPS sont les protocoles de base. Mais le blogueur et administrateur de site que vous êtes à besoin du protocole FTP. En gros, FTP vous permet d’accéder aux fichiers de votre blog comme s’ils étaient sur votre ordinateur. Ou presque… Ces 3 protocoles sont toujours proposés .
  • Des langages de programmation : votre blog est un site dynamique et s’appuie sur un langage. Votre hébergement en met plusieurs à votre disposition. Pour WordPress, ce langage, c’est PHP.

Devez-vous vraiment payer l’hébergement de votre site ? Oui !

Vous savez tout, ou presque, sur l’hébergement de site. C’est un peu technique et cela vous effraie ! Vous vous dites “je vais aller au plus facile et créer mon site sur une plateforme gratuite”.

Grave erreur !

Je n’ai rien contre ces plateformes. Mais vous devriez suivre plutôt ce conseil : soyez le propriétaire de votre hébergement. Je vous explique pourquoi…

Les avantages des plateformes gratuites

Il est indéniable que les plateformes de blog gratuites ont bien des avantages. Ou plutôt quelques attraits :

  • gratuité : forcément, une plateforme de blog gratuite est… gratuite. Et ça peut être tentant
  • simplicité : j’en ai essayé quelques unes et il faut bien le reconnaître : tout est simplifié. Voila un bien bel atout si la technique vous effraie
  • rapidité : j’entends “rapidité de création d’un blog”. En 10 minutes, votre blog est en place et connu de Google. Cool, non ?

Mais…

En utilisant ces plateformes, vous vous simplifiez la vie aujourd’hui. Mais agir ainsi vous la compliquera demain.

Surtout, vous mettez en danger votre blog (et l’éventuel business que vous créerez)… Dès le départ !

Vous préférez vivre chez quelqu’un ?

Car ces plateformes ont un énorme inconvénient : vous n’êtes pas chez vous. Vous n’êtes pas le propriétaire de votre hébergement.

Bon, soyons honnêtes : même chez un hébergeur payant, vous ne serez pas propriétaire de votre hébergement. Vous en serez seulement le locataire.

Mais la différence est malgré tout énorme…

Vous voyez la différence entre un centre d’hébergement gratuit et un appartement, même loué ? Et bien c’est la même chose entre un hébergement gratuit et un hébergement payant.

Les inconvénients des plateformes gratuites

Vous n’êtes pas le propriétaire de votre hébergement : quels sont donc les risques concrets ?

  • vous êtes obligé de suivre les directives imposés par la plateforme de blog
  • vous ne pouvez pas faire tout ce que vous voulez
  • la personnalisation de votre blog est (très) bridée
  • la configuration de votre blog est limitée
  • le nom de domaine est pollué : chez Over-Blog, le nom de domaine de ce blog serait bloguerfacile.over-blog. com. Moche…
  • vous offrez une image professionnelle faible, voire nulle, ce qui n’attire pas les sources de monétisation et peut rebuter les internautes

Le risque le plus important est celui-ci : vous pouvez vous faire virer du jour au lendemain. Sans préavis ni retour possible. Cela peut arriver si votre contenu contrevient aux règles de la plateforme ou si elle vient à fermer.

Ben oui, vous n’êtes pas chez vous…

Imaginez : votre blog existe depuis 2 ans, a un trafic de 500 visiteurs/jour, est connu et reconnu, et vous rapporte jusqu’à 1000€/mois. Et un beau jour, l’administration de la plateforme gratuite se réveille et décide de supprimer votre blog car … Votre blog ne respecte pas leurs directives ou ne respecte pas leur nouvelle charte … Ce ne sont que quelques exemples :-(

Voila le résultat : vous avez tout perdu !

Le risque n’est pas nul avec un hébergement payant. Mais pour faire l’objet d’une telle sanction, il faut vraiment déconner : contenu illicite, piratage, …

Payez votre hébergement !

En achetant dès le départ l’hébergement de votre blog, non seulement vous supprimez un gros risque potentiel, mais surtout vous mettez quelques atouts supplémentaires dans votre manche de blogueur.

Alors, je m’en doute, vous allez avoir quelques objections. Voyons en quelques unes ensemble dès maintenant …

  • L’hébergement est payant. C’est vrai mais ce n’est pas exorbitant. Vous pouvez vous en tirer pour moins de 100€/an. Soit moins de 2€/semaine.
  • Il faut avoir des compétences techniques. C’est indéniable. Mais elles ne sont pas insurmontables et les aides ne manquent pas sur la toile. En particulier, sur ce site.
  • Cela nécessite un travail régulier à votre charge. Outre la partie rédaction et animation de votre blog, vous vous rajoutez la maintenance technique de votre blog.

Pour l’aspect compétence, voyez le point au-dessus. Et la très bonne nouvelle, c’est qu’il y a beaucoup d’outils pour simplifier voire automatiser ces tâches. Vous croyez qu’elles font comment, les plateformes de blog gratuites ?

Payer vous engage sur la durée

Le dernier et gros avantage de payer votre hébergement est d’un point de vue psychologique : cela vous engage bien plus fortement que de créer un blog gratuit.

Vous pouvez créer un blog gratuit et l’animer sérieusement pendant 1 à 2 mois. Puis le rythme va décliner jusqu’à ce que votre blog tombe à l’abandon … Et vous ne perdriez rien, si ce n’est votre temps.

Le fait d’avoir payé votre blog pose une motivation supplémentaire pour durer. Si votre blog est abandonné, vous y perdriez de l’argent. Certes peu mais quand même. Surtout, à la fin de votre “location”, votre blog est tout simplement détruit ! Et le temps que vous y aurez consacré sera définitivement perdu. Ce qui est nettement plus …

Je vous l’ai déjà dit : le plus difficile est de durer. Voila donc une aide supplémentaire.

Mon conseil est simple : achetez votre hébergement ! Vous et votre blog avaient tout à y gagner :-)

Vous insistez pour un hébergeur gratuit ?

Si, malgré tous mes conseils et avertissements, je ne vous ai pas convaincu et que vous insistez pour un hébergement gratuit…

Je vous conseille de prendre votre hébergement gratuit chez WordPress.com.

Ne confondez pas WordPress.com et WordPress.org.

WordPress.org met à votre disposition le logiciel WordPress ainsi que des ressources : plugins, thèmes, aides, tutoriels, …

Le site WordPress.com est un site d’hébergement de blog basé sur le logiciel WordPress. Vous pourrez ainsi y créer, gratuitement, votre blog bien à vous basé sur WordPress.

Il y a bien sur des inconvénients à agir ainsi : relisez la section précédente :-) En l’occurrence, votre blog aura comme nom de domaine mon-blog.wordress.com.

Cela étant, en utilisant WordPress.com, vous faites d’une pierre deux coups :

  • vous vous lancez dès maintenant dans l’aventure du blogging en levant vos derniers blocages
  • vous vous faites la main sur WordPress, très sûrement l’un des meilleurs outils pour gérer un blog, si ce n’est le meilleur

Ainsi, quand vous déciderez plus tard d’avoir un nom de domaine autonome et d’utiliser un hébergement payant, vous connaîtrez déjà WordPress. Et vous pourrez plus facilement déplacer les données de votre blog de cet hébergement vers votre nouvel hébergement car, des 2 cotés, ce sera WordPress.

Il n’en reste pas moins que WordPress.com est un bon hébergeur. Et si vous décidez de rester chez eux tout en ayant (un peu) plus de liberté (dont votre nom de domaine), il vous en coûtera 4€ par mois.

Pour encore plus de liberté, il vous faudra débourser de 8€ à 45€ par mois.

Quelle est ma pratique de ces hébergeurs ?

À ce jour, je ne possède des sites que chez o2switch.

Par extension, je ne possède aucun site chez les 4 autres hébergeurs. Et chez aucun autre hébergeur.

Cela étant, j’ai hébergé chez chacun d’entre eux de 4 à 12 sites pendant au moins 2 ans. De quoi me faire un avis éclairé.

Deux hébergeurs m’ont déçus : HostPapa et SiteGround.

Chez HostPapa, j’ai eu des soucis avec un plugin en particulier.

J’utilisais ce plugin chez les autres hébergeurs sans aucun problème. Mais chez HostPapa, c’était une autre histoire. Mes blogs restaient disponibles et rapides. Mais, pour certaines opérations, il me fallait le désactiver. Sinon l’écran WordPress ne s’affichait pas correctement. Pas bloquant mais très contraignant.

Et l’assistance était assez expéditive. À part m’expliquer qu’ils n’étaient pas responsables de WordPress et du plugin en question, je n’ai eu droit à rien d’autre.

Chez SiteGround, j’ai eu des soucis de bridage. Mes sites rencontraient trop de succès, donc trop de trafic. Seule solution : passer à l’offre supérieure. Bien plus cher…

Ce n’est pas vraiment un problème. Mais vu qu’il est possible d’avoir les mêmes performances pour moins cher, tout en ayant un support en français…

Je ne veux ni généraliser mon expérience ni insinuer que ces hébergeurs sont mauvais. Je ne fais que relater mon expérince avec eux.

À l’inverse, OVH, 1and1 et o2switch ont été réactifs et disponibles à chaque fois où j’ai eu besoin de leur aide.

Et, d’une manière générale, ces 3 hébergeurs m’ont apporté satisfaction.

Cela étant, entrons dans le vif du sujet pour choisir un hébergeur wordpress de qualité.

Les hébergeurs à la loupe

Faisons le tour de ces critères…

En termes de prix

HostPapa et SiteGround sont les plus chers. Et ils brouillent un peu les cartes en présentant des tarifs réduits la première année.

Pour OVH et 1and1, cela se tient dans un mouchoir de poche. Quant à o2switch, ils n’ont qu’une seule offre très bon marché.

Bon, OVH et 1and1 proposent des offres d’entrée moins chères. Mais elles ne proposent pas les mêmes prestations que celle de o2switch.

En termes d’offre

Ces hébergeurs vous proposent des kits complets : espace disque, base SQL, adresse mail, accès FTP, … L’essentiel est donc là.

Chez SiteGround, le trafic est limité à 10 000 visiteurs pour son offre d’entrée. Cela semble suffisant pour un débutant. Mais à ce tarif…

Quelque soit l’hébergeur, les offres conviennent pour commencer. Mais j’aurais tendance à vous conseiller d’éviter SiteGround.

En termes de disponibilité et de performance

Je n’ai fait aucun benchmark particulier. Mais, de mon expérience, ces 5 hébergeurs étaient équivalents.

En termes d’assistance

Comme je l’ai expliqué plus haut, HostPapa n’a pas brillé par son aide. Et SiteGround ne propose qu’un support en anglais.

Les supports de OVH, 1and1 et o2switch, que ce soit par mail ou par téléphone, ont toujours étaient de qualité et réactifs.

Un gros plus, cependant, pour o2switch dont le support a toujours fait plus que ma demande initiale.

En termes de facilité d’utilisation

Le blogueur confirmé que je suis n’a eu aucun problème à utiliser ces hébergeurs. Quelques nuances cependant :

  • j’apprécie la multitude d’outils de HostPapa, SiteGround et o2switch. Mais un débutant n’a pas besoin de tout cela. Et surtout, il sera vite perdu …
  • OVH propose à peine moins d’outils que HostPapa. Mais leur interface est plutôt chargée. Le débutant peut ne pas s’y retrouver.
  • Le mieux, c’est du coté de 1and1 qu’il faut le chercher. Tout n’est pas parfait. Mais l’ensemble est propre, organisé, explicite et réactif.

Quel hébergeur choisir ?

Au regard des différents critères listés plus haut et de mon expérience, l’hébergeur que je conseille est o2switch.

Je déconseille HostPapa et SiteGround : trop chers pour les prestations, support en anglais.

Je considère que HostPapa, SiteGround et o2switch sont inadaptés à un blogueur débutant. Certes, leurs offres sont complètes et en « tout illimité ». Mais le débutant n’a pas besoin de tout cela. Par ailleurs…

  • Leurs interfaces ne sont pas les plus simples à maîtriser pour un débutant
  • Les tarifs de HostPapa et SiteGround sont assez prohibitifs
  • L’assistance de HostPapa m’a fait une première mauvaise impression

Il reste donc OVH et 1and1 …

Bien que OVH reste un bon choix, je préconise 1and1.

Leur interface d’administration est la plus claire et la plus simple d’utilisation, leur assistance téléphonique a été très efficace, leur offre est complète, suffisante et pas chère. De plus, à tarif équivalent, 1and1 propose des bases de données légèrement plus grandes que OVH. Ce n’est pas non plus extraordinaire, mais ce petit supplément est appréciable.

Conclusion

Lorsqu’on débute, choisir son hébergeur n’est pas simple.

L’hébergeur que je conseille est o2switch.

Il propose tout le nécessaire pour abriter un blog, en quantité et en qualité suffisante, et pour un prix abordable. Et surtout, il propose un support efficace et réactif.

22 Commentaires

  1. hello,

    perso je suis chez ovh beaucoup et un peu chez 1et1.
    Je préfère ovh et ce que je reprocherais surtout à 1et1 c’est qu’ils spamment beaucoup avec leurs offres promos…
    ovh a une interface admin un peu plus compliquée mais rien de rédhibitoire quand on fait l’effort de comprendre… ;-)

    1. @DavidB: Hello !

      Il est vrai que 1&1 a tendance à envoyer plus de mails de promo que OVH. En fait, OVH ne m’en a jamais envoyé :-) Cela étant, 1&1 n’envoie 10 promos à la semaine. C’est plutôt 1 par mois …

      Quant à l’interface, c’est effectivement une question d’habitude. Mais quand on commence à bloguer, il y a tellement de choses à maîtriser que je pense qu’il peut préférable de se simplifier la vie. D’où mon conseil.

      Cela dépend aussi de la maîtrise initiale de chacun. Et toi, t’es doué :-)

  2. Salut,

    Un peu de hors sujet mais pour ma part, ça se passe chez Easy hébergement dont on ne parle pas souvent et dont je suis très satisfaite depuis 2010.

    Quand j’ai rencontré quelques soucis, le support technique a toujours été très réactif. Donc, je recommande grandement cet hébergeur ;)

    1. @Léa: Hello :-)

      Non, ton commentaire n’est pas hors sujet : tu recommandes un hébergeur dont tu es satisfaite. C’est le sujet ! Et en plus un hébergeur que je ne connais pas :-)

      Merci !

  3. Pourquoi ne pas parler de blogger? Oui c’est gratuit mais au moins on peut se concentrer sur le contenu sans se casser les dents sur le codage :-)

    1. @texmex: Je ne parle pas de blogger et autres “hébergeurs” équivalents car ils ne te permettent pas d’avoir ton propre nom et d’être maître de tout ce que tu fais sur ton blog.

      Et en utilisant WordPress chez 1&1, il n’y absolument aucun codage :-)

  4. Bonjour,

    Moi j’utilise 1&1 et ca me parait le top aussi pour un débutant.

    par contre je me retrouve au maximum du nom de bases Mysql, penses tu qu’on puisse en augmenter le nombre sans payer le pack au dessus ?

    Amicalement,
    frédy

    1. @Frédy: Hello !

      Merci de partager ton expérience de 1&1 avec nous.

      Par contre, je ne pense pas que tu puisses augmenter le nombre de base de données MySQL sans passer au pack au dessus et le payer :-(

      Cela étant, tu peux utiliser une même base de donnés pour plusieurs usages.

      Par exemple, j’utilise 1 base de donnés unique pour 2 sites : il suffit d’utiliser des préfixes différents, 1 préfixe pour chaque site. Il se pose cependant 2 problèmes :
      le volume de données (grosso modo, tu stockes 2 fois plus de données) et la vitesse d’accès, la base étant accédée depuis 2 sites. Mais si les sites sont peu accédés, ça peut le faire.

      Si ça peut t’aider …

  5. Bonjour,

    Je suis resté deux ans chez 1and1. Puis j’ai découvert ovh. Personnellement, je les ai trouvé plus compétant que 1and1.

    Ce qu’il faut savoir sur 1and1, c’est que leur renouvellement de nom de domaine ce fait pas tacite reconduction.

    Je prend l’exemple d’un bloguer démotivé au bout de 3 mois (durée de vie d’un blogueur débutant ;) ) il va se retrouver à payer une année supplémentaire s’il oublié de désabonner !

    Qu’en pensez-vous ?

    Merci pour ses bons conseils,

    Nicolas

    1. @Nicolas: Hello !

      Merci pour ton partage.

      Par rapport à la compétence, je n’ai pas eu à me plaindre de OVH ou de 1&1. Pour mes quelques requêtes, ils ont tous deux été réactifs et efficaces.

      Quant à la reconduction … Il est vrai que, par défaut, OVH fait des mails d’annonce et de relance, le premier 2 mois avant la fin de l’hébergement : aucune opération tacite. Mais il est possible de faire la même chose avec 1&1, en désactivant la tacite reconduction. C’est ce que j’ai fait pour mon site le plus ancien chez eux.

      Merci pour ton partage :-)

  6. Pour avoir essayé tous les hébergeurs listés dans cet article et bien d’autres, j’ai tendance également à favoriser 1and1 pour son interface. En revanche, dès lors où le blogueur commence à avoir une dizaine de projets à faire tourner, il peut être plus intéressant de s’orienter vers d’autres formules où le coût est alors largement réduit.

  7. Merci pour cet avis honnête !

    J’ai toujours voulu en savoir plus sur l’expérience que les gens avaient avec HostPapa en Europe. Je l’utilise au Canada et j’utilise OVH en France. Je ne savais pas que 1&1 était une bonne option pour la France. C’est noté !

    Merci pour l’article et les conseils.

  8. Je suis chez ovh et personnellement je n’ai pas eu beaucoup de soucis.

    Un moment ça plantait sur mon mutu mais ça n’a pas duré longtemps. Le service technique est également réactif et c’est un gros avantage…

    Maintenant que ce soit 1et1 ou OVH, je crois que l’important c’est de ne pas choisir un hébergeur farfelu et de privilégier la sécurité.

  9. OVH d’abord parce que c’est français (eh oui! y a du bon!) mais aussi adapté pour différents projets web. Je le recommande car aucun souci à gérer jusque-là, équipe réactive et excellente assistance.

  10. 1&1 est fuir comme la peste. Et encore plus si vous êtes débutant.

    Que ce soit le support, les produits en eux-mêmes et la qualité de performances des sites, je trouve aucune qualité à cette hébergeur.

    D’ailleurs, une chose hyper importante qui est utile quand on est débutant chez OVH, on peut se servir des “snap”.

    Ce sont des sauvegardes automatique du FTP à J-X. Par exemple, si je me suis fait hacker mon site et que je veux récupérer mon site avant l’attaque, j’ai juste à me connecter avec mon identifiant de cette façon : mon-pseudo snap-1.

    Ainsi, je suis connecté sur mon FTP la veille à 4h du matin. Je peux récupérer les fichiers, mais bien sûr, on ne peut pas les modifier.

    Juste pour cela, je conseille à un débutant d’aller chez OVH.

    Et un truc qui m’agace au plus haut point chez 1&1, c’est les paiements automatique. Chez OVH, on peut choisir de renouveler ou non un hébergement, NDD ou serveur dédié. On n’est pas automatiquement débité au bout des 1 an.

    1. @Jonathan: Et bien … Voilà un avis bien tranché anti-1&1 ! J’ai bien failli supprimé ton commentaire :-)

      Concernant le support, les produits et la performance, je n’ai rien à leur reprocher de mon coté. Et je ne vois pas grande différence entre OVH et 1&1. D’ailleurs, tu parles de produits mais lesquels ?… De mon cote, chez OVH et 1&1, j’ai toujours installé moi-même mon WordPress et mes plugins.

      Je ne connaissais pas le “snap”. Je vais me coucher moins bête :-) Il est vrai que c’est une facilité bien agréable. Il me semble que HostPapa conseille la même chose. Je ne sais pas si ça existe chez 1&1, je vais chercher. Par contre, même si c’est pratique, le mieux est encore, à mon avis, de maîtriser soi-même ses processus de sauvegarde / restauration.

      Pour le paiement automatique chez 1&1, je ne vois pas forcément ça comme un problème. C’est plutôt une facilité, je trouve. Et en suivant correctement ses projets, il n’y a pas grand risque. Enfin, c’est vraiment mon avis :-) De plus, il me semble que tu peux régler le mode de paiement.

  11. “D’ailleurs, tu parles de produits mais lesquels ?”

    Je parle essentiellement des hébergements mutualisés. Je n’ai testé que cela chez eux avant de basculer chez OVH.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *