Site et page web : anatomie et définition | Bloguer facile
Bloguer facile
Vous avez aimé ? Partagez !

Site et page web : anatomie et définition

Cet article est le premier du genre sur ce blog. Il s’agit d’un article posant des définitions de base, expliquant des termes, des techniques, des technologies. Il sera donc plus formel.

Il y en aura plusieurs autres de ce genre. Chacun de ces articles sera rédigé autour d’un domaine ou d’un aspect particulier pour rester cohérent.

Ensemble, ces articles constitueront un glossaire de ce qu’il faut connaître pour bien comprendre tous les articles de ce blog et d’autres.

De plus, le contenu de ces articles sera modifié afin d’être complété, adapté ou corrigé.

Soyez donc indulgent si il vous semble y avoir des manques : des articles ou des modification à venir éclairciront tout cela.

N’hésitez pas à me faire part de vos questions et remarques dans les commentaires : j’y répondra dans un article, celui-ci ou un futur.

Ce premier article traite du site web dans sa globalité.

Site web

Un site web, aussi appelé site internet, est hébergé sur un ordinateur appelé serveur web. Ce serveur fonctionne 24h/24 et est connecté en permanence à Internet.

« Hébergé » signifie que tous les fichiers constituant le site web sont stockés sur ce serveur.

Un site web est un ensemble cohérent de pages web. Chaque page peut proposer des liens vers d’autres pages du même site (on parle alors de liens internes) ou des pages d’un autre site (on parle alors de liens externes). Ces pages sont organisées autour d’une page d’accueil, cette page proposant des liens vers d’autres pages.

La page d’accueil joue un rôle essentiel : elle est le point central dans la navigation et est souvent la première page vue par un visiteur.

Page web

Une page web est un simple fichier texte écrit en langage HTML, permettant de décrire le contenu de la page et d’inclure d’autres éléments (des images, des liens, …). Le langage HTML permet aussi de décrire la mise en page de la page web. Mais cette pratique est fortement déconseillée et tombe en désuétude. J’explique plus tard comment on s’en passe aujourd’hui.

En fait, quand j’écrit qu’une page est un fichier, je fais une erreur. Une page web est constituée d’au moins un fichier, celui qui est écrit en HTML. Mais une page web peut aussi est constituée d’autres fichiers : des images, des vidéos, des feuilles de style CSS, des programmes JavaScript, voire du Flash …

Pour afficher une page web, il faut d’abord récupérer le premier fichier HTML : ce dernier contient l’essentiel du contenu de la page web et aussi les liens vers les autres fichiers nécessaires. Il ne reste donc plus qu’à récupérer ces autres fichiers puis à traiter tous ces fichiers ensemble pour afficher la page web.

Site statique

Un site statique est un site composé uniquement de pages statiques.

Une page statique est une page web normale, constituée d’un fichier contenant du texte HTML (on dit aussi du code HTML). Ce code HTML peut bien sur contenir des images et des liens vers d’autres pages.

On dit qu’une page est statique si son contenu reste le même d’une visite à l’autre. En particulier, le contenu ne change pas malgré le moment, le visiteur, la page visitée précédemment, …

À une page statique affichée correspond un fichier sur le serveur web. Et ce fichier donnera toujours la même page sur le navigateur web.

L’exploitation et la mise à jour d’un site statique sont limitées : il faut modifier manuellement chacune des pages, en particulier si les pages partagent un élément identique (en-tête, menu, …).

Un site statique ne contient généralement que quelques dizaines de pages.

Site dynamique

Un site dynamique peut contenir quelques pages statiques. Mais l’essentiel de ces pages sont des pages dynamiques.

Une page dynamique est une page dont le contenu est calculé par un programme s’exécutant sur le serveur web.

D’une visite à l’autre, le contenu du page dynamique sera différent. En particulier, le contenu peut dépendre :

  • du visiteur qui se sera identifié et connecté ;
  • d’un paramètre renseigné dans l’url ;

À une page dynamique affichée correspond un fichier sur le serveur web. Et ce fichier donnera des pages différentes sur le navigateur web selon les quelques éléments listés juste au-dessus.

Tout comme le langage HTML permet de décrire le contenu d’une page, il existe des langages pour décrire le programme sur le serveur : PHP, Perl, Java, … J’en reparlerai plus tard.

Des exemples de sites dynamiques

Le site web de votre banque est un site dynamique.

Vous vous connectez et vous identifiez. Puis vous pouvez consulter le détail de vos comptes. Pour tous les clients de cette banque, c’est le même programme qui calcule les pages de détail de comptes. Mais les pages seront différentes d’un client à l’autre : chaque client ne pourra consulter que ces comptes. Et heureusement …

Les sites de vente en ligne sont aussi des sites dynamiques, comme Amazon par exemple.

Le principe est le même que ce qui vient d’être expliqué. Mais maintenant ce sont des fiches produits et des commandes qui sont affichés.

Enfin, ce blog est un site dynamique.

Il n’y a pas une page statique pour chaque article. Pour afficher le contenu de chaque article, c’est le même programme qui est exécuté. Mais le contenu de la page sera différent pour chaque article.

Les données de la page web

En lisant les lignes précédentes, vous vous pouvez vous demander : « où sont les données nécessaires pour calculer la page web ? ».

En effet, si le programme est le même et si, d’un client à l’autre, une page Amazon n’affiche pas la même chose, c’est que les informations propres au client sont ailleurs que dans le programme.

En fait, les données sont stockées dans une « base de données ». Le nom est assez parlant. Je donnerais plus de détail plus tard.

Conclusion

Cet article est relativement simple mais il pose quelques définitions de base.

Il pose aussi quelques questions auxquelles je tâche de répondre dans ces articles :

N’hésitez pas à me demander des éclaircissements ou des compléments dans les commentaires.

About the Author Grégory

Leave a Comment:

2 comments
MarieEve@webmaster débutant says

Salut Grégory,

Pas ma cet article pour les grands débutants. Tu aurais peut-être du éviter le paragraphe sur les bases de données, car c’est un peu hors-sujet (par rapport aux autres paragraphes).

Mais bon c’est un détail…

ps: pas mal la prévisualisation du commentaire !

Reply
Grégory says

@MarieEve: Hello !

Oui, c’est pour les grands débutants. J’en connais quelques uns, autour de moi, qui auraient bien envie d’avoir un blog.

Je préfère introduire rapidement le mot « bas de données » puis l’expliquer tout doucement. Car il me semble que c’est assez incontournable et qu’on en reparlera forcément : sauvegarde, sécurité, performance, …

Merci pour ta visite et ton commentaire :-)

Reply
Add Your Reply
ipsum velit, ante. elementum libero. felis sed